Un match nul haletant. Opposés samedi soir sur la pelouse du stade Rajko Mitic de Belgrade, la Serbie et le Portugal ont offert un beau spectacle, sans réussir à se départager à cause d’une erreur d’arbitrage invalidant un but de Cristiano Ronaldo en toute fin de rencontre (2-2). Auteur d’un doublé en première période, Diogo Jota a vu ses adversaires se rebiffer lors des 45 dernières minutes, égalisant par l’intermédiaire d’Aleksander Mitrovic et Filip Kostic. Avec une victoire et un match nul, les deux formations continuent à se partager la tête du groupe A, devant le Luxembourg, qui a battu l’Irlande (1-0).
Pourtant, le Portugal a rapidement pris l’ascendant. Et les hommes de Fernando Santos n’ont pas mis beaucoup de temps avant de se montrer dangereux. Servi en retrait par Bernardo Silva, Cristiano Ronaldo s’est retrouvé seul au point de penalty pour armer une lourde frappe du droit (7e). Incrédule de voir sa tentative filer si loin au-dessus de la transversale, la star de la Juventus s’est vite remobilisée en lançant Bernardo Silva dans l’aile droite. L’attaquant de Manchester City a alors offert un caviar à Diogo Jota, ouvrant le score d’une tête piquée au second poteau (1-0, 11e).
Qualif. Coupe du monde
Au Luxembourg, le Portugal a eu chaud...
30/03/2021 À 20:37
Dominateurs, les Portugais ont remis le couvert avant la pause. Lancé dans l’aile droite, c’est cette fois Cédric Soares qui a déposé le ballon sur la tête de ce même Diogo Jota, pourtant pas coutumier du fait, pour que la doublure de luxe de Liverpool s’offre un doublé avec l’aide du poteau d’un Dmitrovic impuissant (2-0). Hyper réalistes (deux tirs cadrés, deux buts), les champions d’Europe 2016 sont rentrés aux vestiaires avec le sentiment galvanisant du travail bien fait.

Coaching gagnant pour la Serbie

Mais, comme lors de son premier match face à l’Irlande (3-2), la Serbie a prouvé qu’elle avait de grandes ressources mentales. Car dès le coup d’envoi de la seconde période, Nemanja Radonjic, tout juste entré en jeu, a délivré un superbe centre juste sur la tête d’Aleksandar Mitrovic, fusillant Anthony Lopes à bout portant (1-2, 46e).
Complètement transcendés par cette inversion de tendance, les Serbes ont continué à pousser pour revenir au score. Mais Anthony Lopes a parfaitement claqué une lourde demi-volée de ce même Mitrovic pour garder son équipe aux commandes. Sauf que Nemanja Radonjic n’a pas abdiqué. A la suite d’une superbe sortie de balle, l’ancien marseillais a fixé toute la défense portugaise pour s’offrir une deuxième passe décisive en permettant à Kostic de jouer - et remporter - son face à face devant le gardien portugais (2-2, 60e).

Cristiano Ronaldo furieux après que son but n'ait pas été accordé lors de la rencontre Serbie - Portugal, en éliminatoires de la Coupe du monde 2022

Crédit: Getty Images

Le Portugal privé de victoire par l’arbitre

Ayant mis énormément de forces pour revenir au score, les Serbes ont alors baissé d’intensité. Ce qui n’a pas profité au Portugal, qui a semblé avoir peur de se découvrir devant la puissance de contre de son adversaire. Alors que l’on pouvait logiquement penser que les deux équipes se dirigeaient tout droit vers un partage des points, Nuno Mendes a trouvé Cristiano Ronaldo à droite de la surface, d’un long ballon aérien. La star portugaise s’est jouée de la sortie de Dmitrovic, le trompant d’une superbe reprise de volée repoussée par Mitrovic juste derrière sa ligne de but.
Mais le corps arbitral, qui ne peut pas compter sur la VAR ni sur la goal-line technology lors de cette phase éliminatoire, a décidé de ne pas se mouiller en ne donnant pas le but de la victoire à Cristiano Ronaldo, à la toute fin du temps additionnel. Ce qui a eu pour conséquence de faire sortir le quadruple ballon d’or de ses gonds, jetant son brassard au sol, avant de quitter la pelouse alors qu’il restait encore quelques secondes à jouer.
Avec ce match nul qui n’arrange les affaires de personne, la Serbie et le Portugal restent en tête du groupe A, avec trois points d’avance sur leur premier poursuivant, le Luxembourg, tombeur de l’Irlande (1-0) ce samedi soir. Prochaine échéance dès mardi pour la Seleçao, qui affrontera le Luxembourg tandis que la Serbie se déplacera en Azerbaïdjan.
https://i.eurosport.com/2021/03/27/3019106.jpg
Qualif. Coupe du monde
"L’arbitre m’a dit qu’il avait honte" : les Portugais ne digèrent pas
27/03/2021 À 23:28
Qualif. Coupe du monde
Nuno Mendes, une ascension fulgurante qui n'échappe à personne
26/03/2021 À 12:45