Un coup oui, un coup non. Formidable puis décevant. Sauveur puis remplaçant. Depuis quelques mois, l'aventure, façon montagnes russes, d'Antoine Griezmann au FC Barcelone est illisible. Quel est son statut en Catalogne ? Quelle confiance lui accorde Ronald Koeman ? Difficile d'être catégorique. En équipe de France, c'est l'exact contraire : sa trajectoire est d'une rare limpidité. Pour être clair, personne n'est plus important que lui chez les Bleus. Avec Hugo Lloris, Raphaël Varane, Paul Pogba et Olivier Giroud, il forme la colonne vertébrale qui résiste à tout, sauf aux blessures, depuis la Coupe du monde 2014.
Blessé, Griezmann ne l'a pas été souvent. Et face à l'Ukraine, il va égaler un record qui signifie beaucoup : il aura participé à 44 matches consécutifs sous le maillot bleu. Seul l'immense Patrick Vieira avait atteint cette barre avant lui. Ses déboires au Barça, son avenir incertain ou ses crises de confiance en club ne pèsent pas bien lourd au regard de son poids chez les Bleus. "Antoine, c'est une question d'utilisation et de confiance, commentait Didier Deschamps en mars sur les antennes de BeIn Sports. Avec Paul, ils savent qu'en équipe de France, c'est un autre contexte, un autre environnement. Ça me semblerait indécent de remettre en cause leur présence. Ça arrive à tous les joueurs de connaître une période de moins bien. La confiance que j'ai en eux est toujours là."

Antoine Griezmann

Crédit: Getty Images

Euro 2020
Vingt-six Bleus à l'Euro : à qui va profiter l'élargissement de la liste ?
04/05/2021 À 17:36

Le symbole d'octobre

Il suffit de se souvenir d'octobre dernier quand, en plein doute au cœur d'un début de saison sans but et sans étincelle en Catalogne, il avait marqué et porté sa sélection face à l'Ukraine (7-1) et en Croatie (0-1). Le cocon tricolore le protège de tout grâce à une histoire commune avec les Bleus qui ont installé son statut d'indiscutable, grâce à un Didier Deschamps et des coéquipiers qui savent ce qu'ils lui doivent en particulier lors des tournois internationaux.
En témoignent un Euro 2016 flamboyant à 6 buts ou son impeccable campagne russe (4 buts, 2 passes décisives). Griezmann ne varie jamais, ou très rarement en sélection. Parce que, contrairement à Barcelone, son rôle y est clair : celui du chef d'orchestre derrière Giroud et Mbappé. C'est ainsi depuis la Russie, tout le monde y trouve son compte : Deschamps, Griezmann, les attaquants et l'équipe de France. "Je ne vais pas dissocier Giroud, Griezmann et Mbappé du reste de l’équipe mais quand on regarde le nombre de buts et de passes décisives et ce que représentent ces trois éléments, c’est ce trio qui a permis d’être champion du monde", a rappelé Didier Deschamps mardi en conférence de presse.

Fekir, Nzonzi, Thauvin... Neuf champions du monde loin des Bleus déjà condamnés ?

Le record d'Henry dans le viseur

A trois mois de l'Euro, c'est l'une des forces sur laquelle peuvent s'appuyer les champions du monde. Si le sélectionneur avait pu piquer son orgueil en le faisant débuter le deuxième match de l’Euro 2016 sur le banc (face à l’Albanie), ce n’est plus envisageable. Désormais, on ne touche plus à Griezmann.

Antoine Griezmann et les Bleus

Crédit: Getty Images

Aujourd'hui, l'ancien de l'Atlético a pris part à 86 des 90 derniers matches de l'équipe de France (pour 61 victoires). Personne, dans la grande histoire de l'équipe de France, n'avait cumulé autant de sélections à son âge (30 ans qu'il vient tout juste de fêter). C'est dire si Griezmann est parti pour battre tous les records avec cette sélection si l'histoire continue encore quelques années.
Celui de Thierry Henry (51 buts) est même à portée de mains d’un Griezmann qui enfile en moyenne 5 buts par an avec les Bleus (33 réalisations au total). Giroud (44 buts, 34 ans), plus proche d'Henry mais aussi de la retraite internationale, pourrait s'arrêter après l'Euro et laisser le champ libre à son ami. Et Griezmann prendre dans les livres d'histoire autant d'importance que sur le terrain.

Dembélé - Thuram : La preuve que Deschamps n'a pas d'idée arrêtée

Euro 2020
Deschamps annoncera sa liste pour l'Euro le 18 mai
03/05/2021 À 14:46
Equipe de France
Une liste claire, un onze en place et une ombre : Les Bleus avancent malgré tout
01/04/2021 À 10:50