Les Diables Rouges n'ont pas fait dans la dentelle ni dans la pitié. Opposés à la Biélorussie dans le groupe E des qualifications pour le prochain Mondial, les Belges se sont offerts une victoire historique, mardi à Louvain (8-0). Les milieux et les attaquants belges ont pu se régaler face à des adversaires totalement dépassés. Les hommes de Roberto Martinez prennent seuls la tête de la poule avec 7 points après la victoire 1-0 des Gallois sur les Tchèques. Les Biélorusses sont quatrièmes.
Si le sélectionneur belge attendait ce troisième match de la fenêtre internationale pour juger ses troupes, il a aussi nettement remanié son onze de départ face à une Biélorussie récemment victorieuse de l'Estonie (4-2). Cela n'a pas empêché ses hommes de tout de suite trouver leurs repères même si Michy Batshuayi, titulaire au poste d'avant-centre, a loupé le coche en plaçant sa reprise aux six mètres sur le portier adverse (5e).
Euro 2020
Grande perte pour l'Italie : suspicion de rupture du tendon d'Achille pour Spinazzola
02/07/2021 À 22:34
L'ancien Marseillais a toutefois vite ajusté la mire et profité de la petite ouverture de Jérémy Doku à gauche de la surface pour envoyer le ballon sous la barre d'Aleksandr Gutor d'une puissante reprise croisée (1-0, 14e). Batshuayi a signé son 22e but en 33 sélections, Hans Vanaken, lui, a débloqué son compteur dans la foulée d'une reprise aux six mètres sur un centre de l'actif Thomas Meunier (2-0, 17e). Le joueur du Club Bruges s'est même offert un doublé en fermant la marque en fin de match sur un centre en retrait d'Adnan Januzaj (8-0, 89e).

Doku en vue

Entre-temps, Leandro Trossard avait fait de même. L'ailier de Brighton a placé son tir axial de 20 mètres dans la lucarne droite du malheureux Gutor (3-0, 38e) avant de le tromper de près (7-0, 75e). Passeur décisif sur l'ouverture du score, le percutant et inspiré Rennais Doku y est également allé de sa réalisation en solo (4-0, 42e). Face à des Biélorusses complètement impuissants en défense, Dennis Praet, d'un tir axial lointain (5-0, 49e) et l'entrant Christian Benteke, d'une jolie volée à l'entrée de la surface (6-0, 70e) ont également participé à la fête belge.
Romelu Lukaku et Kevin De Bruyne, eux, sont restés sur le banc alors que le Lyonnais Jason Denayer a disputé la première période. Après son partage des points avec la République tchèque (1-1), la Belgique, première au classement FIFA, a montré les muscles face au 88e mondial. Elle est rassurée sur ses capacités avec ce festival offensif qui restera dans les mémoires derrière le 10-1 contre Saint-Marin de 2001 et les trois 9-0 face à la Zambie en 1994, Gibaltar en 2017 et de nouveau Saint-Marin en 2019.
Euro 2020
La Belgique, encore frustrée : "C'était notre plus mauvais match de l'Euro"
02/07/2021 À 22:20
Euro 2020
L’antisèche : La prise de pouvoir d’un outsider, la décadence d’un favori
02/07/2021 À 22:11