Le match d’après, ou le record au goût amer. Alors que l’Italie espérait fêter son titre européen avec une victoire facile, elle a finalement livré un visage décevant et concédé le nul face à la Bulgarie à Florence (1-1), jeudi soir, dans le cadre des Éliminatoires pour la Coupe du monde 2022. Ce résultat surprenant ne fera pas oublier que la Squadra Azzurra reste en tête de son groupe avec dix points et qu’elle est désormais invaincue depuis 35 matches, série en cours, un record qu’elle co-détient avec l’Espagne et le Brésil.
Roberto Mancini ne se rangera certainement pas derrière les chiffres impressionnants de sa sélection après avoir vu son équipe buter pendant 90 minutes sur une bonne défense bulgare. Laquelle n’aura craqué qu’une fois, sur une inspiration de Federico Chiesa qui, parti de la gauche, a bénéficié d’un contre favorable en voulant s’appuyer sur Ciro Immobile (1-0, 16e). C’était une belle manière de matérialiser la domination au tableau d’affichage. Hélas, les Italiens, pourtant assez peu inquiétés, se sont ensuite fait cueillir comme des bleus.
Qualif. Coupe du monde
Mancini n'a pas peur : "L'Italie sera au Mondial, et elle le gagnera peut-être"
15/11/2021 À 22:34

Petite rentrée pour l’Italie

Sur l’une des rares incursions bulgares, Alessandro Florenzi a été déposé par Kiril Despodov, auteur d'un centre parfait de l’extérieur du pied pour permettre à Atanas Iliev de tromper Gianluigi Donnarumma, qui n'a par ailleurs pas eu grand-chose à faire (1-1, 39e). C’était une égalisation en forme de hold-up, et la Bulgarie a parfaitement su saisir cette opportunité pour forcer les Italiens à accélérer de nouveau. Dans leur travail de sape, les Bulgares ont aussi pu compter sur Georgi Georgiev. Le gardien a fait les arrêts nécessaires, d’abord pour empêcher le break face à Immobile (36e). Puis en empêchant la Nazionale, sans réelle idée il est vrai, de reprendre l’avantage face à Lorenzo Insigne (44e), Chiesa (62e) et Immobile (73e).
On pourra donc voir le verre à moitié vide pour l’Italie, puisque cette rencontre fait tâche dans un parcours qui devrait l’emmener d’un sacre à l’Euro 2020 vers une qualification pour la Coupe du monde 2022. Dans ces Éliminatoires, la Squadra Azzurra restait sur trois succès nets et sans bavure, à chaque fois sur le même score (2-0). Dans le même temps, on pourra apprécier ce verre à moitié plein, matérialisé par cette improbable série de 35 matches sans défaite. Si l’Italie la prolonge dimanche contre la Suisse, elle détiendra seule un record qui ancrera un peu plus sa place dans l’Histoire, en cette année 2021 de rêve.
Qualif. Coupe du monde
L'incroyable scénario : L'Italie devra passer par les barrages, la Suisse qualifiée
15/11/2021 À 21:42
Qualif. Coupe du monde
"Si on marque tous les buts qu'on n'a pas mis ce soir…" : gare au syndrome 2018 pour l'Italie
12/11/2021 À 23:07