C'est une véritable bombe qui a été lâchée sur le monde du football. Plusieurs médias européens, parmi lesquels le site français Mediapart, ont divulgué vendredi soir une partie des résultats de plusieurs mois d'enquêtes, baptisées "Football Leaks", consacrées à la fraude et l'évasion fiscale dans le milieu du football. Parmi les principales personnalitées soupçonnées d'être impliquées, on retrouve notamment Cristiano Ronaldo ou encore José Mourinho.
A partir de fuites obtenues par l'hebdomadaire allemand Der Spiegel sur plus de 18 millions de documents divers et variés, ces journaux, dont Mediapart, affirment que Cristiano Ronaldo aurait "dissimulé 150 millions d'euros dans des paradis fiscaux, en Suisse et aux Iles Vierges Britanniques", en bénéficiant d'"un système élaboré par son agent Jorge Mendes".
Liga
Les 8 questions qu'on se pose avant la reprise
HIER À 22:29
Ils citent deux opérations liées aux revenus publicitaires de la star portugaise. La première "entre 2009 et 2014" représenterait "74,8 millions d'euros via une société offshore baptisée Tollin, immatriculée aux Iles vierges Britanniques". "Il aurait toutefois fini par en déclarer une partie", nuance Mediapart. "Les avocats du joueur ont indiqué au consortium qu'une inspection du fisc espagnol visant Cristiano Ronaldo était toujours en cours", affirment encore ces journaux.

Jorge Mendes et Cristiano Ronaldo

Crédit: Other Agency

Dans la seconde opération, Ronaldo aurait "éludé 31 millions d'euros d'impôts" selon ces journaux, en profitant pendant "douze jours d'un régime fiscal ultra-avantageux" sur ses droits marketing 2015-2020 vendus pour 74,7 millions d'euros.

Ronaldo et Mourinho mouillés dans la galaxie Mendes

Toujours selon ce consortium baptisé European Investigative Collaborations (EIC), José Mourinho aurait "dissimulé 12 millions d'euros au fisc, logés sur un compte suisse détenu par une société écran immatriculée aux Iles Vierges Britanniques". Il aurait "fait l'objet d'une inspection fiscale en Espagne (...) qui s'est traduite par un redressement de 4,4 millions d'euros, pénalités comprises".
Au total, ces premières "Football Leaks" visent "un système" mis en place selon ces journaux par l'agent des deux vedettes, Jorge Mendes, qui aurait soustrait "au moins 185 millions d'euros de revenus de sponsoring à la vue des administrations fiscales, via un réseau de sociétés écrans et de comptes offshore en Irlande, aux Iles vierges Britanniques, au Panama et en Suisse".
Autre star appartenant à l'écurie Mendes, Radamel Falcao. L'attaquant colombien de l'AS Monaco est accusé pour sa part d'avoir dissimulé une partie de ses revenus en Suisse, sur un compte ouvert alors qu'il évoluait à l'Atlético Madrid, au début des années 2010. Falcao fait d'ailleurs l'objet d'un contrôle fiscal de l'autre côté des Pyrénées pour avoir caché 1,3 million d’euros.
Mais, souligne Mediapart, Falcao semble avoir quitté depuis ce système trouble. "Lorsque l’AS Monaco l’a prêté à Manchester United puis à Chelsea entre l’été 2014 et l’été 2016, le joueur colombien s’est écarté du système Mendes concernant les bonus de droits à l’image versés par les clubs (670 000 euros pour son année à Manchester), explique le site français. Pendant son passage en Angleterre, Falcao a ainsi préféré encaisser l’argent sur le compte d’une société locale créée pour l’occasion, se résignant alors à payer 20 % d’impôts."
Les révélations devraient donc se poursuivre au cours des trois prochaines semaines à un rythme soutenu. De quoi faire trembler le monde du foot et notamment certains de se splus gros poissons ? Possible. En tout cas, le premier numéro du feuilleton a déjà frappé très fort...
Match amical
"Dimanche, le roi joue" : Ronaldo annonce qu'il jouera dimanche avec MU
29/07/2022 À 21:30
Premier League
Décidé à quitter Manchester United, Ronaldo tente de revenir au Sporting CP
28/07/2022 À 18:35