Chapecoense a annoncé la triste nouvelle sur ses réseaux sociaux tard mercredi soir. Son président, Paulo Magro, est décédé des suites du coronavirus à l'âge de 59 ans. Le dirigeant brésilien avait été admis à l'hôpital le 18 décembre avant que son état ne s'aggrave à la suite d'une infection. "Paulo a été l'un des principaux responsables de la reprise de Chapecoense, sur et en dehors du terrain. Avec son courage, sa compétence et sa sagesse, il a permis à l'équipe de marcher à nouveau sur une voie victorieuse, de dignité et de travail", a écrit le club brésilien dans un communiqué.
En novembre 2016, Chapecoense avait été touché par un autre drame. Alors que l'équipe se rendait en Colombie pour jouer la finale aller de la Copa Sudamericana, l'avion s'est écrasé non loin de Medellin. Le bilan fut très lourd : 71 personnes ont trouvé la mort dont 19 joueurs de Chapecoense ainsi que l'entraîneur. Trois joueurs de la formation brésilienne ont survécu à ce drame.
Série A brésilienne
L'OM sait à quoi s'attendre : Sampaoli pète les plombs, entre sur le terrain et se fait expulser
22/02/2021 À 08:17
Série A brésilienne
Raí démissionne de son poste de directeur sportif à Sao Paulo
01/02/2021 À 23:06
Série A brésilienne
Au Brésil, la reprise programmée le 9 août provoque un tollé
07/07/2020 À 06:56