Tout va bien pour Philippe Mexès à l'AS Rome. Arrivé en 2004 d'Auxerre, il a su se faire une place au soleil en Italie et retrouver l'équipe de France. Titulaire lors de chacun des 26 matches de Serie A qu'il a disputés cette saison, le défenseur est devenu l'un des éléments essentiels du système mis en place par Luciano Spaletti. Pourtant, l'idylle commence à battre de l'aile à en croire l'agent du joueur. A l'origine de la discorde, un problème financier qui pourrait pousser Mexès à considérer d'autres horizons. "Philippe est très bien à Rome. Son objectif est rester ici, mais à des conditions assez voisines à celles que lui offrent d'autres clubs" , prévient Olivier Joanneaux à RomaNews.
Mexès = un joueur de Serie B ?
"La différence entre ce que lui offre Rome et ce qu'on lui offre ailleurs, je ne dirais pas qu'elle est abyssale mais elle est très importante, considérable même. Il a plusieurs propositions, de clubs étrangers ou italiens", laisse-t-il entendre. Mexès, encore en contrat jusqu'en juin 2008, attend estime donc ne pas être rémunéré à sa juste valeur. "Ce que gagnent Chivu et Philippe ensemble, je pense que c'est moins que ce que gagne un seul joueurs en Italie. Même en Série B, il y a des joueurs qui ont des salaires plus importants", avance même l'agent. Chivu, tout comme Mancini, est en effet dans la même situation quant à son avenir. "J'aimerais qu'ils restent. Ils font partie de nos joueurs les plus importants", a pourtant fait savoir Simone Perrotta.
Serie A
La Roma a lavé l'affront
15/05/2021 À 20:47
Mais Philippe Mexès, habitué aux bras de fer depuis son transfert tumultueux d'Auxerre à Rome, est-il vraiment prêt à claquer la porte ? "Je ne le sais pas. Aujourd'hui, il a encore un contrat pour un an. Pour l'instant, il veut juste disputer la finale de la Coupe d'Italie et nous verrons ce qu'il se passera. Ça ne dépend pas de moi", répond Joanneaux. Il est sûr qu'il n'aurait aucune difficulté à trouver preneur. Le Real Madrid, qui était déjà prêt à débourser 15 millions d'euros l'été dernier, le Milan AC ou encore l'Inter font partie des prétendants régulièrement pressentis pour accueillir le Français. Un intérêt qui devrait pousser l'AS Rome, qui disputera la C1 la saison prochaine, à offrir à Mexès ce qu'il attend : une prolongation de contrat avec une importante revalorisation de salaire.
Serie A
L'Inter n'a pas levé le pied pour remporter le choc
12/05/2021 À 20:55
Ligue Europa
Quatre ans après, revoilà MU en finale
06/05/2021 À 20:56