AFP

Derby Torino-Juventus (1-4) : La Juve a vite digéré ses malheurs munichois

La Juve a vite digéré ses malheurs munichois

Le 20/03/2016 à 16:54Mis à jour Le 20/03/2016 à 19:59

SERIE A - Quatre jours après une cruelle élimination à Munich en Ligue des champions, la Juventus s'est tout de suite remise en selle en remportant le derby piémontais. les Bianconeri se sont nettement imposés 4-1 sur la pelouse de leur rival.

Le propre des grandes équipes est de savoir se relever vite quand elles ont un genou à terre. Après l'énorme déception de l'élimination en huitièmes de finale de la Ligue des champions face au Bayern Munich mercredi (4-2 après prolongation), la Juventus a repris les affaires courantes dimanche en Serie A. Le piment du derby turinois a suffi à remettre en selle les Bianconeri, et le Torino, pourtant à domicile, a payé la note en s'inclinant lourdement (1-4).

Grâce à ce succès, la Juve conserve ses trois points d'avance sur son dauphin, le Napoli, vainqueur du Genoa (3-1) dans la foulée. Les hommes de Massimiliano Allegri ont fait la différence dans le dernier quart d'heure de la première période en inscrivant deux buts pour mettre le Torino K.-O. C'est d'abord Paul Pogba, d'un superbe coup franc du droit à 25 mètres du but de Daniele Padelli, qui a ouvert le score (33e), avant qu'un autre milieu de terrain, Sami Khedira, ne double la mise 9 minutes plus tard.

Record pour Buffon, doublé pour Morata

Le Torino a pourtant cru se remettre dans le match en début de seconde période, en obtenant un penalty, tiré et transformé par Andrea Belotti (48e). Un évènement, puisque ce but était le premier concédé par la Juventus depuis le 10 janvier, lors de la 19e journée. Mais Gianluigi Buffon avait quand même eu le temps de battre le record d'invincibilité en Serie A en le portant à 973 minutes. Il n'avait besoin de tenir que quatre petites minutes ce dimanche pour effacer des tablettes l'ancien portier de l'AC Milan, Sebastiano Rossi, détenteur du record depuis 1994. Il n'a pas raté son rendez-vous avec l'histoire.

Cet accroc n'a de toute façon pas perturbé plus que cela la Juventus, qui n'a pas franchement eu le temps de douter. Alvaro Morata y est allé de son doublé (63e, 76e) pour plier définitivement l'affaire et sceller le large succès du leader. Et ce n'est pas le carton rouge infligé à Khedira en toute fin de rencontre (87e) qui a changé le destin de ce derby. Le Torino n'a pris que deux fois quatre buts cette saison, toutes compétitions confondues. les deux fois contre son prestigieux voisin... La Juve a désormais remporté 19 de ses 20 derniers matches, pour un total de 58 points sur 60 possibles au cours de cette période. Munich restera une blessure, mais la Vieille Dame en a vu d'autres...

0
0