Getty Images

Serie A - Dynastie, descendants, Parme... Les cinq questions qu'on se pose sur la saison italienne

Dynastie, descendants, Parme... Les cinq questions qu'on se pose sur la saison italienne

Le 17/08/2018 à 16:45Mis à jour Le 18/08/2018 à 16:43

SERIE A - Après un été de folie sur le marché des transferts, la Serie A reprend du service samedi soir. Voici cinq questions fondamentales auxquelles on a tenté de répondre avant la reprise du Calcio.

La Juventus est-elle déjà championne ?

Oui. Si une surprise reste possible, la Juventus est bien évidemment la grande favorite à sa propre succession. Avec un mercato exceptionnel (Cristiano Ronaldo, Emre Can, João Cancelo, Leonardo Bonucci, Mattia Perin), la Vieille Dame semble bien partie pour remporter un huitième titre de suite. Ses principaux rivaux ? Ils se sont également renforcés, l'Inter en tête, mais qui peut imaginer mettre fin à la dynastie turinoise ?

"On veut tout gagner". Cette phrase, c'est celle d'Andrea Agnelli, le président de la Juve. Lors du traditionnel match amical à Villar Perosa entre l'équipe A et B le 12 août dernier, le petit-fils de Gianni a annoncé la couleur à "ses" joueurs. Cette saison, les Bianconeri veulent tout rafler. Même si, bien évidemment, l'objectif principal reste la Ligue des champions. Un rêve qui ne cesse de lui échapper des mains. Pour le réaliser, il suffira de demander la recette à Cristiano Ronaldo, quintuple vainqueur de la compétition.

Les joueurs de la Juve lors de l'amical à Villar Perosa

Les joueurs de la Juve lors de l'amical à Villar Perosatwitter

Cristiano Ronaldo terminera-t-il meilleur buteur ?

51, 61, 51, 42, 44. Non, ce ne sont pas les chiffres du loto du jour, mais bien les buts inscrits par Cristiano Ronaldo (toutes compétitions confondues) ces cinq dernières saisons. Machine à marquer, le Portugais peut-il récidiver du côté de la Juve cette saison ? Sans doute. Mais toutefois, on ne l'imagine pas finir meilleur buteur, même si Gonzalo Higuain est parti, destination Milan, pour lui laisser la place de numéro 9.

Si la Juve a recruté CR7, c'est surtout pour remporter la Ligue des champions. Il lui sera donc demandé de répondre présent lors de la dernière ligne droite à partir de mars. Avec des joueurs comme Dybala, Cuadrado, Douglas Costa ou encore Mandzukic, la Juve saura répartir ses buts tout au long de la saison et des matches.

De plus, les attaquants de classe mondiale ne manquent pas en Italie. De Ciro Immobile à Mauro Icardi, de Gonzalo Higuain à Andrea Belotti en passant par Dries Mertens, le classement des buteurs risque encore d'être mouvementé. On tiendrait à parier que le nom du prochain vainqueur se trouve dans les cinq noms précédemment cités. Cristiano Ronaldo ne devrait toutefois pas être loin de la tête.

Vidéo - "Contrairement à Messi, Ronaldo a su se mettre en danger"

00:54

Quelle révélation ?

Auteur d'un but exceptionnel en match amical face à l'Atlético de Madrid il y a quelques jours, Lautaro Martinez (20 ans) est certainement le joueur qui sera le plus observé cette année. Débarqué du Racing Club (Argentine), où il a inscrit 18 buts en 27 matches la saison passée, l'attaquant argentin de l'Inter Milan pourrait former, avec son compatriote Mauro Icardi, un duo de feu. Le club lombard n'en espère pas moins, lui qui a déboursé aux alentours de 20 millions d'euros pour recruter Martinez. Justin Kluivert, fils de Patrick, sera lui aussi une attraction du championnat avec la Roma.

Dans la catégorie "fils de", on attendra également la confirmation Federico Chiesa (20 ans), fils du célèbre Enrico et décrit comme le futur "crack" du football italien. Du côté de l'AC Milan, on observera la nouvelle recrue Samu Castillejo, qui arrive en provenance de Villarreal et qui compte bien se révéler au grand public. Mattia Caldara, débarqué de la Juve pour remplacer Leonardo Bonucci, est appelé à confirmer sa belle saison avec l'Atalanta Bergame. Tout comme Bryan Cristante à l'AS Rome. Puis, Le Napoli compte, de son côté, sur Simone Verdi, arrivé cet été depuis Bologne.

Lautaro Martinez avec l'Inter

Lautaro Martinez avec l'InterGetty Images

Quelle surprise ?

L'Atalanta Bergame pourrait à nouveau jouer les premiers rôles cette saison. Même si plusieurs joueurs sont partis, et pas des moindres (Caldara, Cristante, Petagna, Spinazzola...), l'equipe du Maestro Gasperini s'est bien renforcée et sera l'une des équipes à suivre. Tout comme la Fiorentina qui, après une saison dernière bouleversée par le décès de Davide Astori, sera invitée à jouer les premiers rôles avec des recrues comme Lafont, Gerson, Mirallas ou encore Pjaca.

De retour en Serie A, Parme a également réalisé un mercato très intelligent. Entre joueurs d'expérience (Rigoni, B.Alves, Gobbi) et jeunes promesses (Bastoni, Grassi), l'un des clubs historiques de la Serie A pourrait être l'une des belles surprises.

Atalanta-Sarajevo - Europa League 2018

Atalanta-Sarajevo - Europa League 2018Getty Images

La Serie A sera-t-elle le championnat le plus suivi ?

Souvent décrite sur le déclin ces dernières années, la Serie A a repris des belles couleurs cet été. Forcément, le "transfert du siècle" de Cristiano Ronaldo à la Juve y est pour beaucoup. Mais que dire de ceux de Gonzalo Higuain à l'AC Milan, de Radja Nainggolan à l'Inter Milan ou encore celui de Javier Pastore à l'AS Rome ? Cet été, la Serie A a animé à elle toute seule le mercato. C'est donc tout logiquement qu'elle sera bien évidemment plus regardée cette saison.

Vidéo - Ronaldo avec la Juve : 8 minutes et déjà un but

00:17

Si le football italien reste convalescent, entre une Nazionale en reconstruction et des clubs de Serie B et C qui déposent le bilan, ce regain de forme ne peut qu'entraîner un élan bénéfique au Calcio dans sa globalité. Toutefois, et malgré l'arrivée de CR7, la Serie A devrait rester derrière la Premier League et la Liga dans le classement des championnats les plus regardés. Mais quand on sait qu'un joueur comme Luka Modric a été (très) séduit par le projet de l'Inter Milan, on se dit que le championnat italien reprend du poil de la bête.

0
0