La Juventus Turin ne s'est pas rassurée. Déjà surprise sur la pelouse de Cagliari, la Vieille Dame a enchaîné avec une deuxième défaite, cette fois à domicile, face à la Roma (1-3). Les Bianconeri, privés de Cristiano Ronaldo, préservé en vue du match face à Lyon autrement plus crucial en Ligue des Champions, avaient pourtant ouvert le score. Mais, incapables de capitaliser sur ce but, ils ont fini par subir les assauts opportunistes de la Louve, qui n'avait plus rien à jouer dans cette Serie A en attendant son huitième de finale de Ligue Europa face au FC Séville.
La Juve déjà championne, la Roma assurée de terminer cinquième au classement : l'affiche entre les deux clubs en clôture de la saison 2019/2020 de Serie A ne présentait pas un enjeu très important. Mais les hommes de Maurizio Sarri avaient quand même à cœur de se remettre la tête à l'endroit, au sortir d'un sprint final décevant malgré un énième titre au bout. C'est finalement avec un effectif un peu plus à l'envers qu'ils se présenteront face à Lyon, pour une place pour les quarts de finale de Ligue des Champions à aller chercher. Car, lors de son affrontement avec la Louve, la Juventus Turin est apparue sans idée, sans liant dans son jeu. En bref, sans aucune certitude, ni confiance.
Premier League
Tottenham nomme Paratici comme directeur général du football
12/06/2021 À 17:44

La Juve continue d'inquiéter

Les choses avaient plutôt bien commencé pour les partenaires de Cristiano Ronaldo, laissé au repos, et Paulo Dybala, blessé. A la réception d'un corner, Adrien Rabiot s'est fendu d'une belle déviation au premier poteau pour Gonzalo Higuain (5e, 1-0). Sitôt ce but concédé, les Romains ont d'abord donné l'impression de subir les événements. Puis il y a eu l'égalisation de Nikola Kalinic, qui a sauté plus haut que tout le monde à la réception d'un corner (23e, 1-1). Remise sur de bons rails, la Louve a fait montre d'opportunisme, à l'image du jeune Riccardo Calafiori. Il a obtenu un penalty transformé par Diego Perotti juste avant la pause, en enrhumant Danilo (44e, 2-1).

Diego Perotti si complimenta con Nicola Kalinic dopo il gol in Juventus-Roma

Crédit: Getty Images

Au retour des vestiaires, on a eu l'illusion que la Juve pouvait, à son tour, renverser la vapeur. Mais Nicolo Zaniolo a signé une percée toute en puissance pour offrir le doublé à Perotti et porter l'estocade, alors que les Bianconeri avaient déjà un genou à terre (52e, 3-1). Et, preuve que ce n'était vraiment pas une bonne soirée pour la Juve, Aaron Ramsey a touché le poteau sur un centre d'Higuain (59e). La Vieille Dame, nonuple championne d'Italie en titre, n'avait plus perdu chez elle depuis le 22 avril 2018. Une éternité. Elle n'aura visiblement pas le luxe de s'en remettre à sa solidité à domicile avant d'accueillir Lyon la semaine prochaine. Inquiétant.
Serie A
Un gros ouf de soulagement : la Juve jouera bien la C1, l'AC Milan également
23/05/2021 À 20:45
Coppa Italia
L'exploit... à 43 ans : Buffon a gagné avec Chiesa père et fils
19/05/2021 À 22:10