La pelouse du stade Alberto Picco a été ce dimanche le théâtre du retour d’un roi. Entré en jeu à la 55e minute, le quintuple Ballon d’Or portugais, Cristiano Ronaldo, a renversé une confrontation piégeuse entre Spezia et la Juventus, pour permettre à son équipe de l’emporter en Ligurie (1-4). Avec cette performance, les Turinois, jusqu’ici auteurs d’un début de championnat poussif, se replacent à la seconde place provisoire de la Serie A avec 12 points après six journées.

Ligue des champions
Examen réussi : Frappart, une arbitre bien dans le match
HIER À 22:48

Décomplexés depuis le début de saison, et leur victoire contre Udinese dès la première journée, les joueurs de La Spezia, 14e avant l’entame de la rencontre, ont longtemps fait jeu égal avec la Vieille Dame. Aligné à la pointe de l’attaque aux cotés de Dybala, qui est passé à coté de son match, l’Espagnol Alvaro Morata, a conclu une superbe action collective de la Juventus pour ouvrir le score à la 14e minute. Le joueur prêté aux Turinois par l’Atlético de Madrid aurait même pu alourdir la marque quelques minutes plus tard. Mais son but a été refusé pour hors-jeu pour la quatrième fois consécutive cette semaine. Malgré de beaux mouvements offensifs, les Bianconeri n’ont finalement pas débuté leur match de la meilleure des façons et la bataille au milieu de terrain fut rude. Profitant de l’irrégularité des Turinois dans le jeu, Pobega a même permis aux Aquilotti de recoller au score (1-1) avant la mi-temps.

Ronaldo change tout

Les hommes d’Andrea Pirlo ont néanmoins donné l’impression d’avoir les clés de ce match, et l’ont prouvé après l’entrée en jeu de CR7 qui a remplacé Dybala. Il n’aura fallu que 128 secondes au Portugais pour faire plier le promu en driblant Provedel, le gardien adverse, pour tirer dans le but vide, puis en transformant un penalty par une Panenka. Sans pour autant dominer outrageusement les Aquilloti, les Turinois ont fait force du réalisme de Cristiano Ronaldo pour réaliser une seconde période bien plus probante que la première. Le Français Adrien Rabiot, lui aussi entré en jeu en cours de match (62e) a confirmé son statut de pilier des Bianconeri en inscrivant le troisième but de la rencontre après avoir été magnifiquement servi par Chiesa dans la profondeur.

En se ressaisissant de cette manière dans le Calcio, les Bianconeri adressent un message à l'AC Milan de Zlatan Ibrahimovic qui fait la course en tête. Les Turinois font bel et bien de la quête d'un 9e Scudetto d'affilée leur objectif principal cette saison. Et se déplaceront jeudi à Budapest pour affronter Ferencvaros avec une confiance retrouvée.

Ligue des champions
Tranquille comme la Juve
HIER À 21:45
Ligue des champions
Ronaldo-dépendante, Dybala en crise et projet jeunesse : La Juve de Pirlo, ça marche comment ?
01/12/2020 À 23:25