Surprise à domicile par le promu Benevento, la Juventus a probablement épuisé sa dernière cartouche dans la course au Scudetto. Les Turinois, qui comptent dix points de retard sur le leader intériste, n'ont pas réussi à percer l'organisation défensive adverse. Ils ont encaissé le seul but du match par Gaich (70e), après une erreur défensive d'Arthur. Contre le cours du jeu, mais loin d'être volé pour une équipe de Benevento qui glane un succès capital dans la course au maintien.
On pensait la Juventus, éliminée de la Ligue des Champions, en mesure de se rapprocher de l'Inter. L'occasion était belle, d'autant que les Nerazzuri frappés par plusieurs cas de Covid ne jouaient pas ce week-end. Mais le mal qui ronge la Vieille Dame est profond, et la prestation livrée cet après-midi le rappelle. Même face à un promu qui n'avait plus gagné depuis 11 matches, la Juve n'a pas su marquer son empreinte sur le jeu. Après une première demi-heure très timide, les Turinois se sont offerts un bon temps fort. Morata et De Ligt ont mis Montipo à contribution, avant que Ronaldo ne se voie refuser un but pour hors-jeu.
Serie A
Pirlo refuse d'abdiquer : "Le scudetto ? On doit continuer à y croire, l'objectif ne change pas"
21/03/2021 À 17:25

La boulette d'Arthur

A l'inverse, Benevento a pris confiance au fil des minutes. Venus à Turin dans un 5-3-2 modulable, les Campaniens ont été très disciplinés défensivement, mais n'ont pas hésité à combiner dans le camp adverse et à exercer un pressing haut pour gêner les transitions. Le duo Gaich-Lapadula s'est même offert quelques situations de contre, souvent mal exploitées. La Juve a mis le pied sur l'accélérateur en seconde période et pensait être lancée, mais Ronaldo a manqué de réalisme face à l'impeccable Montipo. A force de tourner autour du pot, les Juventini se sont fait punir. Sur un ballon anodin proche de sa surface, Arthur a tenté une passe hasardeuse vers Danilo. Gaich, qui trainait par là, n'en demandait pas temps et a conclu après un crochet (0-1, 70e). Piquée au vif, la Juventus a tenté de réagir mais a raté trop d'occasions.
Une superbe organisation défensive, un gardien héroïque et un brin de réussite (Chiesa aurait pu obtenir un penalty), voilà le secret qui a permis à Benevento de tenir en fin de match. Et à l'arrivée, c'est le coach Pippo Inzaghi qui a pris le dessus sur son ancien coéquipier Andrea Pirlo. Un succès qui permet aux Giallorossi de s'éloigner de la zone rouge, avec 7 points d'avance sur Cagliari. Rien ne va plus pour la Juve en revanche, qui est loin d'être assurée de finir dans le Top 4. Avec 55 points, les Turinois regardent derrière eux et pourraient voir l'éventuel vainqueur de Roma-Napoli (20h45 ce soir) revenir à deux points. Des Napolitains que la Juventus affrontera le 7 avril prochain en match en retard...
Serie A
La Juve met fin aux rumeurs : "Nous avons décidé de garder Cristiano Ronaldo"
21/03/2021 À 17:13
Serie A
Ronaldo est de retour à Turin et devrait y rester
26/07/2021 À 14:25