Déjà qualifiée pour les 8es de finale de la Ligue des champions, la Juventus continue de patiner en ce début de saison en championnat. Si elle fait partie des deux seules équipes encore invaincues en Serie A, la Vieille Dame, sans Cristiano Ronaldo, laissé au repos, a concédé son cinquième match nul en 9 matches, sur la pelouse du promu Benevento (1-1). Elle manque ainsi l’occasion de prendre la deuxième place, et reste à trois points du leader, l’AC Milan, avec un match de plus.

Serie A
Barella et l'Inter font tomber la Juve
HIER À 21:43

Il fallait voir l’état de frustration dans lequel ont fini les joueurs d’Andrea Pirlo, avec notamment un carton rouge récolté par Alvaro Morata après le coup de sifflet final pour des mots qu’on n’imagine pas très tendres aux oreilles de monsieur Fabrizio Pasqua, pour comprendre que le club qui a raflé les neuf derniers titres de champion d’Italie n’est pas à la hauteur de ses espérances, sur la scène nationale, en ce début de saison. Tenus en échec pour la 5e fois, déjà, les Turinois ont confirmé qu’ils voyageaient mal, avec une seule victoire lors de ses 9 derniers déplacements.

Podcast

Encore une prestation décevante de Dybala

Pourtant, l’Espagnol réalise un début d'exercice tonitruant, impliqué dans 48% des réalisations de son équipe désormais. Auteur de son troisième but en Serie A, d’une frappe croisée du gauche, sur une transversale géniale de Federico Chiesa, le Turinois le plus remuant de cette partie, l’Espagnol avait pour bien lancé sa formation (0-1, 21e). Mais sans son quintuple ballon d’Or, elle manque trop souvent de cet élément qui fait basculer les matches ou les plie. Et ce n’est pas Paulo Dybala qui dire le contraire. Quelques jours après la mort de son illustre compatriote, le numéro 10 Argentin a d’abord raté le cadre en position idéale (26e).

Puis, en fin de partie, alors qu’il pouvait se muer en libérateur, il n’a pas mis assez de puissance dans sa reprise à ras de terre dans la surface, bien repoussée par Lorenzo Montipo (86e). Un soulagement pour le Benevento de Filippo Inzaghi, souvent acculé dans son camp, qui n’a jamais baissé les bras, et a été récompensé en égalisant juste avant la mi-temps par une belle volée de Gaetano Letizia (1-1, 45e+3).

Les partenaires de Kamil Glik n’ont ensuite rien lâché, dangereux sur quelques contres (84e), face à des Bianconeri incapables de mettre assez d’intensité, probablement lessivés eux aussi par le rythme effréné des rencontres, pour disposer du promu. Le derby, la semaine prochaine face au Torino, apparaît comme l’occasion idéale de remettre un coup d’accélérateur pour la Juve.

Football
Ruiz, testé positif, sera absent contre la Juventus
17/01/2021 À 06:42
Serie A
Mercato adapté, choix contestés : Conte et l'Inter, je t'aime, moi non plus
16/01/2021 À 21:15