L'Atalanta a été méconnaissable. Samedi, en ouverture de la 4e journée de Serie A, la Dea a été lourdement battue par Naples (4-1). Au stadio San Paolo, Hirving Lozano (23e, 27e), Matteo Politano (30e) et Victor Osimhen (43e) ont plié l'affaire dans le premier acte, alors qu'en seconde période, Sam Lammers est finalement parvenu à sauver l'honneur (69e). Au classement, les Napolitains se replacent à la troisième place, alors que les hommes de Gian Piero Gasperini restent provisoirement dans le duo de tête.

Ligue des champions
Zapata sauve les meubles pour l'Atalanta
IL Y A 14 HEURES

L'an passé, l'Atalanta avait terminé meilleure attaque de Serie A, avec un total de 98 buts marqués. Cette saison, après trois journées disputées, la Dea semblait être partie sur les mêmes bases, avec déjà 13 réalisations inscrites. Pourtant, contre Naples, les hommes de Gian Piero Gasperini n'ont jamais trouvé la solution. Pire, en seulement sept minutes de jeu, ils ont même perdu définitivement cette rencontre.

Une affaire pliée en 43 minutes pour Naples

En effet, Naples a fait parler la poudre, grâce à un doublé d'Hirving Lozano, présent aux six mètres pour pousser le ballon au fond (23e, 1-0), puis d'une frappe enroulée du pied droit (27e, 2-0). A la demi-heure de jeu, Matteo Politano a ensuite pu profiter de la passivité défensive adverse pour marquer, plein axe, d'une puissante frappe du gauche (30e, 3-0). Juste avant la pause, Victor Osimhen a ouvert son compteur buts en Serie A, d'une frappe du droit des 25 mètres (43e, 4-0).

A la pause, la Dea, dépassée dans tous les domaines de jeu, avait donc déjà un retard de quatre buts, alors que d'ordinaire, c'est plutôt elle qui en inflige autant voire même plus à ses adversaires, depuis le début de la saison. Dans le second acte, les protégés de Gennaro Gattuso se sont contentés de gérer leur large avantage au tableau d'affichage et ce n'est pas la réduction de l'écart de Sam Lammers, en contre-attaque (4-1, 69e), qui allait les faire douter.

Après leur défaite sur tapis vert contre la Juventus (3-0) lors de la dernière journée, les Napolitains se relancent, et avec la manière. De son côté, invaincue jusqu'à présent, l'Atalanta, qui restait également sur douze matches sans défaite à l'extérieur, reçoit un véritable avertissement, à quatre jours de son entrée en lice dans cette nouvelle campagne de Ligue des champions et un premier match face à Midtjylland mercredi prochain.

Ligue Europa
Arsenal s'en sort grâce à Aubameyang, Milan solide face au Celtic, le Napoli battu
22/10/2020 À 21:11
Serie A
Le Napoli n'est toujours pas à Turin et risque une défaite sur tapis vert
04/10/2020 À 16:03