Un derby d’Italie parfaitement maîtrisé. Efficace et discipliné, l’Inter Milan n’a fait qu’une bouchée d’une triste équipe de la Juventus Turin grâce à des buts d’Arturo Vidal et Nicolo Barella (2-0). Jamais inquiétés, les Nerazzurri rejoignent provisoirement l’AC Milan en tête de Serie A tandis que les Turinois stagnent à la cinquième position. Un coup d'arrêt après trois victoires consécutives qui pourrait avoir de grandes répercussions pour les coéquipiers de Cristiano Ronaldo, qui pointent désormais à sept points des deux clubs milanais.

L’Inter domine les débats

Serie A
La Juventus confirme son réveil... mais perd Dybala
IL Y A 10 HEURES
Pourtant, au coup d’envoi, ce sont les hommes d’Andrea Pirlo qui ont semblé montrer plus d’envie en accaparant le ballon. A la retombée d’une puissante frappe d’Adrien Rabiot, Federico Chiesa a glissé le ballon à Cristiano Ronaldo mais le but de l’attaquant portugais a été refusé pour une légère position de hors-jeu (11e). Et tout s’est arrêté.
Car dans la foulée, l’Inter a une nouvelle fois montré que sa place de dauphin de Serie A était tout sauf un hasard. D’un superbe centre, Nicolo Barella a déposé le ballon sur la tête d’Arturo Vidal, que l’ancien Barcelonais s’est empressé de catapulter au fond des filets de Szczesny pour inscrire son tout premier but de la saison (1-0, 13e).
Incapable de se montrer dangereux face à la superbe discipline défensive de son adversaire, la Juventus a subi jusqu’au retour aux vestiaires. Mais heureusement pour la Vieille Dame, Szczesny a arrêté les puissantes tentatives de Brozovic (19e) et Lukaku (38e) tandis que Lautaro Martinez n’a pas réussi à trouver le cadre sur une demi-volée en parfaite position (32e).

La Juventus muselée

En seconde période, le moins que l’on puisse dire est que la Juve n’a pas existé. Et, très vite, Nicolo Barella a permis à son équipe de faire le break en décochant une superbe frappe juste sous la transversale de Szczesny après avoir été lancé de plus de soixante mètres par une ouverture lumineuse de Bastoni (2-0, 52e). Transcendé par cette deuxième victoire en dix derbies d’Italie qui se profilait, les protégés d’Antonio Conte ont tenté d’enfoncer le clou.
Mais Brozovic a manqué sa reprise de volée (64e), Lautaro Martinez son enroulée du droit (71e) et Alexis Sanchez son plat du pied de l’entrée de la surface (90e). La victoire tout de même en poche, l’Inter Milan, qui n’avait plus gagné contre la Juventus depuis 2016, rejoint provisoirement l’AC Milan en tête de Serie A. De son côté, le club turinois, rarement dominé à ce point, est rentré aux vestiaires la tête bien basse, avec sept points de retard sur la première place du championnat.
Serie A
Blessé, Dybala sort en larmes après avoir marqué contre la Sampdoria
IL Y A 11 HEURES
Serie A
L'Inter et l'Atalanta dos à dos après un match fou
HIER À 18:09