La Vieille Dame se retrouve dans la tourmente. Comme le rapporte plusieurs médias italien dont la Gazzetta dello Sport, la justice italienne a débarqué vendredi au centre d'entraînement de la Juventus pour perquisitionner les bureaux de ses diriegants. La police financière a agi sous ordre du procureur de la République de Turin dans le cadre d'une enquête concernant des transferts douteux.

PSG : Mais qu'est-ce que Zidane irait faire dans cette galère ?

Ligue des champions
Symphonie des Citizens, Juventus humiliée : les tops et flops de la 5e journée
25/11/2021 À 08:54
Les enquêteurs italiens étudient de près pas moins de 42 mouvements de joueurs du club turinois ces trois dernières années dont celui de Miralem Pjanic vers le FC Barcelone dans le cadre d'un "échange" avec le Brésilien Arthur. Ils soupçonnent les dirigeants de la Juventus de s'être servis de ces transactions pour enregistrer des plus-values qui seraient en fait artificielles dans le but de d'améliorer le bilan comptable du club.
Le président Andrea Agnelli, le vice-président Pavel Nedved et l'ancien directeur sportif Fabio Paratici, désormais en poste à Tottenham, seraient ainsi dans le viseur des autorités tout comme trois autres personnes. Des écoutes téléphoniques ont été réalisées et une fraude pour un montant de 50 millions d'euros est évoquée.
Ballon d'Or
Lewandowski, Messi, Benzema... Nos favoris pour le Ballon d'Or
23/10/2021 À 10:50
Serie A
Le Milan et la Juve renvoyés dos à dos
HIER À 21:41