La Juventus Turin n’attend plus qu’une chose : la finale de la Coppa Italia et le choc à venir face à l'Inter Milan. Assurée de finir à la quatrième place, synonyme de qualification pour la Ligue des champions, et hors course pour le titre, la Vieille Dame ne s’est pas montrée très concernée par son déplacement sur la pelouse du Genoa. Son hôte, qui lutte pour le maintient, a profité de cette apathie pour signer un succès au forceps grâce à un penalty transformé dans les ultimes secondes (2-1). Les Bianconeri s'en voudront sans doute un peu, après avoir mené au score grâce à un but de Paulo Dybala, mais, au moins, le Genoa peut encore espérer un miracle dans cette fin de saison.
Le film du match I Le classement
Transferts
Va-t-on retrouver le Pogba des Bleus à la Juve ? "Ils ont besoin l'un de l'autre"
15/06/2022 À 14:55
Si la Juventus Turin voulait prouver qu’elle n’était pas intéressée par ce match de la 36e journée de Serie A, alors elle ne s’en serait pas prise autrement. C’est en effet peu dire que les Bianconeri n’ont pas affiché un visage très conquérant face au Genoa, certainement parce qu’ils ont, déjà, l’esprit ailleurs. Les premières minutes furent pourtant positives, puis on a vite senti que le frein à main était en réalité enclenché. Poussive en première période, la Vieille Dame a quand même trouvé le moyen d’ouvrir le score, grâce à Paulo Dybala. Meilleur élément de sa formation, l’Argentin s’est appliqué sur une frappe du pied droit, peu après le retour des vestiaires (0-1, 48e).

Paulo Dybala (Juventus), buteur face au Genoa

Crédit: Getty Images

La Juve avait la tête ailleurs

On a naïvement cru que ce but allait redonner des idées aux hommes de Massimiliano Allegri. Que nenni ! Ils n’ont jamais su se mettre à l’abri, notamment à cause du manque cruel de réussite de Moise Kean, symbole d'une Juve à côté de la plaque. Pas dans un bon soir, l’attaquant a tout loupé, malgré de multiples occasions de faire la différence (5e, 35e, 69e, 77e, 90e+4). Dybala, de son côté, aurait pu s’offrir un doublé, mais son tir, du gauche cette fois, a heurté le poteau de Salvatore Sirigu (68e). Au regard de la prestation globale, un succès n’aurait pas été mérité, d’autant que le Genoa a fait preuve de beaucoup de volonté pour obtenir un bon résultat.

"La ville de Milan peut créer une hégémonie digne de la Juve"

Le rapport de force s'est définitivement inversé quand l’intervention du VAR a permis d’annuler un penalty obtenu par la Juventus Turin, qui aurait alors été concédé par Albert Gudmundsson (84e). Quelques minutes plus tard, l’Islandais s’est permis d’égaliser grâce à une belle passe dans l’intervalle signée Nadiem Amiri (1-1, 87e). Longtemps résigné, le Genoa est soudainement apparu revigoré pour les dernières minutes. Et tandis qu’Amiri a loupé une balle de match après une mauvaise relance d’Adrien Rabiot, Mattia De Sciglio a concédé un penalty parfaitement tiré par Domenico Criscito (2-1, 90e+6). Le capitaine, qui avait les larmes aux yeux au coup de sifflet final, a permis au Genoa de gagner un quatrième match de championnat cette saison, pour revenir provisoirement à un point du 17e rang. De quoi promettre une lutte pleine de suspense pour garder sa place dans l’élite.
Transferts
Pogba, Dybala, Dembélé : les 8 joueurs en fin de contrat à suivre cet été !
13/06/2022 À 18:35
Serie A
La Lazio composte son billet pour la Ligue Europa
16/05/2022 À 21:04