L'affaire autour de l'agression de Kheira Hamraoui se poursuit. Mercredi, Aminata Diallo, mise en examen vendredi dernier pour "violences aggravées" et "association de malfaiteurs" et placée en détention provisoire, a été remise en liberté mercredi et placée sous contrôle judiciaire. Dans cette affaire, quatre hommes nés entre 1999 et 2003 ont également été mis en examen pour "association de malfaiteurs" et "violences aggravées". Deux ont été incarcérés et deux autres placés sous contrôle judiciaire. De son côté, la principale concernée dit "avoir peur" pour sa sécurité.
Ce jeudi soir, c'est Sonia Souid, son agente, qui est revenue sur ces derniers jours à rebondissements dans un entretien accordé à L'Equipe. "Je vis ça très mal. Très, très mal", a confié d'entrée celle qui a été également l'agente d'Aminata Diallo de fin 2020 à janvier 2022. Le jour où cette dernière lui annonce la volonté de se séparer, elle lui précise "qu'elle ne pouvait pas avoir le même agent que Kheira Hamraoui". Pourquoi ? "Elle estimait que Kheira était la grande responsable de son lynchage médiatique... Quand elle a passé 36 heures en garde à vue, en novembre, elle ne savait pas ce qui s'était dit à l'intérieur (...) À ses yeux, c'est Kheira qui aurait influencé les policiers de la police judiciaire de Versailles."
Coupe du monde
Messi annonce la couleur : "Ce sera sûrement ma dernière Coupe du monde"
IL Y A UNE HEURE
Je suis choquée
Persuadée de l'innocence de Diallo, Sonia Souid peine à réaliser les révélations de ces derniers jours. "Je suis anesthésiée. Je repense aux moments que j'ai passés avec Aminata. Je n'arrive pas à y croire. Je suis choquée (...) Cette Aminata-là, je ne l'ai pas connue", a-t-elle expliqué. Pour l'agente de Kheira Hamraoui, la FFF et "surtout le PSG" ont fait preuve de "manque de compassion, d'humanité et de coeur", révélant au passage que le club de la capitale n'a toujours pas envoyé un message de soutien à sa joueuse.
"Ça fait dix mois qu'elle est agressée psychologiquement. Elle a été traînée dans la boue, menacée de mort, insultée, harcelée sur son lieu de travail par plusieurs coéquipières (...) Ma cliente veut rejouer au PSG, et reporter ce maillot", a-t-elle conclu. Selon ses dires, le club parisien n'a toujours pas réintégré Kheira Hamraoui à ce jour.
Premier League
Opéré, Walker est incertain pour le Mondial
IL Y A 3 HEURES
Premier League
175 buts : Haaland fait mieux que Mbappé et écrase le duo Messi-Ronaldo au même âge
IL Y A 4 HEURES