Ce sera une finale Bilbao-Barcelone. Hors du coup, le Real Madrid, qui est apparu éreinté sur le pelouse de La Rosalda, n’a pas fait le poids face à une formation basque pleine de réussite (1-2). Auteur d’un doublé en première période, Raul Garcia a permis à l’Athletic Club de rejoindre le FC Barcelone, tombeur de la Real Sociedad aux tirs au but ce mercredi, en finale de la Supercoupe d’Espagne, et ce malgré la réduction du score de Karim Benzema. Une belle désillusion pour les Madrilènes, tenants du titre, qui mettent fin à leur série de neuf matches sans défaite toutes compétitions confondues.

Zidane : "Eden doit reprendre confiance"

Ligue des champions
Camavinga contribue au coup parfait du Real
HIER À 22:34

Raul Garcia en bourreau

Pourtant, ce sont bien les Madrilènes qui ont mieux entamé cette demi-finale. Accaparant le ballon pendant de longues minutes, les coéquipiers d’Eden Hazard, qui aurait pu ouvrir le score si Unai Simon n'avait pas été attentif (10e) ou s’il n’avait pas tergiversé au moment de glisser le ballon à Benzema seul au point de penalty (12e), se sont peu à peu éteints. La faute à un cruel manque de fraîcheur que Bilbao n’a pas hésité à faire payer. Héritant d’une mauvaise relance de Lucas Vazquez, Vencedor a parfaitement lancé Raul Garcia dans la surface pour l’ouverture du score d’un joli plat du pied (1-0, 18e).

Raúl García

Crédit: Getty Images

Et si Marco Asensio a manqué l’égalisation pour quelques centimètres (31e), c’est une nouvelle fois Lucas Vazquez qui a définitivement fait basculer la rencontre. Le latéral madrilène, décidément dans tous les mauvais coups, a ceinturé Martinez dans la surface, offrant un penalty que Raul Garcia s'est empressé de transformer en prenant Courtois à contre-pied (2-0, 38e). Pour mettre un terme à une première période complètement manquée du Real Madrid.

Asensio manque de réussite

Superbement trouvé par un centre de De Marcos, Iker Muniain a bien failli plier le match dès le retour des vestiaires. Mais la tête du capitaine basque est passée juste à côté du montant droit de Thibaut Courtois, complètement battu (54e). Galvanisés par ce petit brin de chance, les Merengues se sont alors décidés à hausser le ton. Mais Marco Asensio a vu sa reprise du gauche s’écraser contre le poteau d’Unai Simon (62e) avant de ne trouver que la transversale de ce même portier basque, bien heureux ce jeudi soir (69e).
Ne cessant d’attaquer, le Real Madrid s’est offert quelques minutes d’espoir grâce à Karim Benzema, qui a ouvert son compteur en 2021 d’un tir à bout portant (2-1, 75e). Mais la réaction madrilène, bien trop tardive, a finalement été vaine. Et ce sont bien les joueurs de Marcelino Garcia Toral qui rejoignent le FC Barcelone en finale de la Supercoupe d’Espagne. Avec un seul objectif en tête : remporter la compétition pour la troisième fois de leur histoire.
Liga
Un triplé et Bernabéu à ses pieds : "Benzema est à la fois chef d’orchestre et soliste de guitare"
12/09/2021 À 22:37
Liga
Un triplé pour Benzema, un premier but pour Camavinga : les Français portent le Real
12/09/2021 À 20:53