A voir la joie des joueurs de l'AC Milan, à voir l'engagement excessif de certaines actions, la Supercoupe d'Italie disputée samedi à Pékin n'avait rien d'un match d'exhibition pour les éternels rivaux de la Serie A. Milan accorde visiblement une valeur importante à sa victoire obtenue (2-1) contre l'Inter, à deux semaines de la reprise du Championnat. Si les deux équipes se sont partagé le match avec une mi-temps chacune, il n'y a eu qu'un seul vainqueur dans le Nid d'oiseau. Ce premier trophée de la saison, les Rossoneri l'ont obtenu grâce à des buts de Zlatan (60e) et Boateng (69e), en réponse à l'ouverture du score de Sneijder (22e).

Sneijder - Alvarez, ça promet

Match amical
Man City - Inter : 3-0
31/07/2011 À 17:25

Pourtant la domination de l'Inter était impressionnante en première période. Comme à son habitude, Wesley Sneijder a distillé les bons ballons pour ses équipiers. Son entente avec Ricky Alvarez, le seul "nouveau" joueur à avoir débuté la rencontre, promet. Très disponible pendant les quarante cinq première minutes, le Néerlandais a logiquement ouvert le score, suite à un magnifique coup franc envoyé dans la lucarne d'Abbiati qui, sur le coup, a plongé pour les photographes, tant la frappe de Sneijder était parfaite. Après le revers contre Manchester City (0-3) il y a une semaine en match de préparation, Massimo Moratti avait tancé son nouvel entraîneur, Gian Piero Gasperini, afin que les joueurs retrouvent un peu plus de détermination et d'efficacité. Une remarque visiblement enregistrée... En face le Milan ne trouvait pas la solution pour contenir les assauts d'Alvarez et Obi, très en vue dans cette partie.

Crédit: Reuters

La bonne entrée de Pato

Mais l'AC Milan, champion en titre, a renversé le match en seconde période. Absents pendant le premier acte, les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic ont retrouvé de la fraicheur physique et beaucoup d'agressivité, dans le bon sens du terme, malgré quatre cartons jaunes mérités (Gattuso, Boateng, Ambrosini, Zambrotta). C'est Seedorf, bien décalé par Robinho, qui a trouvé le géant suédois pour l'égalisation du Milan (60e). Une longue domination milanaise a suivi, avec notamment un Kevin Prince Boateng passé de fantomatique en première période à buteur, pour la deuxième réalisation de son équipe, celle du titre (66e). Opportuniste, il a repris de près un ballon repoussé par le poteau suite à une frappe de Pato. A noter la bonne entrée en jeu du jeune Brésilien, qui a apporté de la profondeur et de la vitesse. Fraichement arrivé à l'Inter Gian Piero Gasperini mesure déjà la tâche qui l'attend.

Supercoupe d'Italie
Gattuso suspendu un match pour contestation de l'arbitrage
17/01/2019 À 22:42
Supercoupe d'Italie
CR7 offre un premier titre à la Juve !
16/01/2019 À 19:32