Getty Images

United, par ici la sortie

United, par ici la sortie

Le 16/03/2019 à 22:48Mis à jour Le 16/03/2019 à 23:29

FA CUP - Finaliste de la dernière édition, Manchester United ne verra pas Wembley cette année. Les Mancuniens se sont fait surprendre par Wolverhampton (2-1), samedi soir. Les Red Devils sont passés à côté de leur rendez-vous.

L'état de grâce est bien fini pour Solskjaer et United. Manchester United s'est logiquement incliné sur la pelouse d'une équipe de Wolverhampton plus mordante en quart de finale de la Cup (2-1). Les Red Devils subissent une seconde défaite de rang après celle en championnat devant Arsenal (2-0). Les Wolves de Nuno Espirito Santo, eux, disputeront les demi-finales à Wembley au début du mois d'avril.

Malgré les retours dans le onze de départ de Anthony Martial, Jesse Lingard et Ander Herrera, en plus d'une possession de balle largement favorable (65% à la pause), les Mancuniens ont livré une première période très moyenne. Ils n'ont quasiment rien montré offensivement et ont perdu quelques ballons dangereux qui ont permis à leurs adversaires de prendre progressivement confiance mais aussi de placer des contres rapides. Diogo Jota a ainsi pu débouler dans la surface de Romero qui a sauvé les siens en fermant parfaitement l'angle (43e).

Pogba et ses partenaires se réveillent trop tard

La belle percée et le tir de peu à côté de la cible signés Marcus Rashford quelques secondes après la reprise n'ont été qu'une illusion côté mancunien (46e). Mous et sans idées à l'image d'un Paul Pogba qui a enchaîné les pertes de balle au milieu de terrain, les joueurs de Ole Gunnar Solskjaer se sont exposés à la volonté de leurs solides adversaires. Sergio Romero a joliment retardé l'échéance devant la tête de Raul Jimenez (54e) et sur la frappe de l'ancien Monégasque Joao Moutinho (58e).

Le gardien numéro 2 mancunien n'a pourtant rien pu quand Moutinho a facilement percé la défense des Reds Devils avant de servir Jimenez qui a marqué d'un tir en pivot à ras de terre (1-0, 70e). Dos au mur dans la folle ambiance du Molineux Stadium, les Mancuniens se sont rués à l'assaut de la surface adverse. Ils ont surtout mal négocié leurs coups de pied arrêtés et se sont fait piéger en contre. Parti seul plein axe, Diogo Jota a pris le dessus sur le frêle Luke Shaw et réussi à placer le ballon entre Romero et son poteau droit (2-0, 76e).

Si Victor Lindelöf a curieusement échappé à l'expulsion grâce au VAR alors que l'arbitre avait initialement brandi le carton rouge (82e) et si Marcus Rashford est parvenu à réduire le score dans le temps additionnel (90e+5), United ne pouvait plus renverser la situation comme a pu le faire son voisin de City à Swansea un peu plus tôt ce samedi (2-3). Au printemps, les Red Devils pourront se concentrer sur le championnat et la Ligue des champions. Les Wolves, eux, peuvent toujours rêver de remporter une Cup qui leur échappe depuis 1960.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0