André-Pierre Gignac aux Jeux Olympiques de Tokyo ? L'information peut sembler saugrenue. Mais comme l'a révélé Laurent Paganelli - l'homme de terrain de Canal + - pendant le match Saint-Etienne - Marseille - avant que l'AFP ne le confirme, l'attaquant des Tigres de Monterrey a été intégré à la liste élargie qui a été transmise il y a plusieurs mois par le sélectionneur des Espoirs Sylvain Ripoll au CNOSF.
L'ancien buteur de Lorient ou encore de Marseille a pourtant 35 ans bien passés. Mais il pourrait faire partie des trois joueurs nés avant le 1er janvier 1997 autorisés à être incorporés à chaque sélection pour participer à la grande fête olympique. Le finaliste de l'Euro 2016, qui évolue depuis six ans au Mexique, s'est pourtant éloigné de la planète bleue depuis des années maintenant. S'il compte 36 sélections avec l'équipe de France A, il n'a plus été sélectionné par Didier Deschamps depuis octobre 2016 et un match remporté face aux Pays-Bas (1-0). Mais on ne l'a visiblement pas oublié à Clairefontaine. Car il continue de se montrer efficace de l'autre côté de l'Atlantique, où il accumule les trophées et les récompenses.

André-Pierre Gignac, double buteur avec les Tigres de Monterrey face à l'Ulsan Hyundai (2-1) en Coupe du monde des clubs.

Crédit: Getty Images

Tokyo 2020 (F)
Les Etats-Unis se rattrapent avec la manière, la Grande-Bretagne bat le Japon
24/07/2021 À 13:37

Un profil idéal pour accompagner les Bleuets ?

En 2020 après déjà remporté quatre titres de champion national ou encore trois supercoupes mexicaines, "APG", devenu une idole des Tigres, a ainsi fini meilleur joueur et meilleur buteur de la Ligue des champions de la Concacaf, qu'il a remportée pour la première fois après trois finales perdues. Et en février, il a guidé son club jusqu'en finale du Mondial des clubs face au Bayern, en signant les trois buts de son équipe dans l'épreuve. Sa présence dans la liste de joueurs pré-convoqués pour les Jeux ne veut cependant pas dire qu'il sera à Tokyo. Sylvain Ripoll a fourni un peu moins d'une centaine de noms. Mais son expérience pourrait être précieuse pour épauler des jeunes tricolores. Surtout, son profil pourrait résoudre quelques soucis.
Alors que les clubs du Vieux Continent pourraient se montrer frileux à l'idée de libérer certains de leurs protégés pour les Jeux (23 juillet au 8 août prochain) qui sont intercalés entre l'Euro ou encore la Copa America (du 11 juin au 11 juillet) et la reprise des championnats (La L1 doit reprendre le 7 août), André-Pierre Gignac pourrait avoir plus de liberté de la part des Tigres en cas d'appel de Ripoll, d'après L'Equipe. Un détail tout sauf anodin pour le sélectionneur des Espoirs, qui a côtoyé Gignac au début des années 2000 au FC Lorient où il était adjoint ! Ce dernier doit donner sa liste définitive de 18 joueurs ainsi que les noms de quatre réservistes, pour les JO lors de la première quinzaine de juin, après la phase finale de l'Euro Espoirs. Et après avoir espéré y voir celui de Kylian Mbappé, on va maintenant guetter le nom de Gignac.
Tokyo 2020
Première sensation : les USA prennent une correction d'entrée
21/07/2021 À 10:30
Tokyo 2020 (F)
"Sans mentir, c'est Zizou" : Gignac ose la comparaison pour Savanier
21/07/2021 À 10:25