Imago

PSG, JO 1984, Van Nistelrooy : Les 5 choses à savoir sur Vincent Janssen

PSG, JO 1984, Van Nistelrooy : 5 choses à savoir sur Janssen, la nouvelle cible du PSG

Le 25/06/2016 à 12:15Mis à jour Le 25/06/2016 à 14:30

TRANSFERTS – Le PSG est sur la piste menant à Vincent Janssen pour renforcer son secteur offensif selon L'Equipe. Voici ce qu'il faut savoir sur l'attaquant néerlandais de 22 ans.

1. C'est l'une des étoiles montantes du football néerlandais

Si Vincent Janssen fait parler de lui sur le marché des transferts, c'est parce qu'il a explosé la saison passée sous le maillot de l'AZ Alkmaar. Le jeune attaquant néerlandais a fini à la première place du classement des buteurs de l'Eredivise avec 27 buts en 34 matches de championnat. Ses performances lui ont permis d'intégrer l'équipe des Pays-Bas en mars dernier. Entré en jeu face à la France (2-3), il a célébré sa première titularisation en sélection quatre jours plus tard avec un but et une passe décisive lors de la victoire face à l'Angleterre (1-2). Il totalise déjà 3 buts en 5 sélections.

2. Aux Pays-Bas, il est comparé à Ruud van Nistelrooy

Le parcours de Janssen n'est en effet pas sans rappeler celui de Ruud van Nistelrooy, passé par la D2 néerlandaise au FC Den Bosch avant de se révéler au PSV Eindhoven et de devenir une star à Manchester United. Libéré par Feyenoord, son club formateur, Janssen a lui aussi fait ses gammes à l'échelon inférieur, à Almere City (33 buts en 76 matches), avant de percer à l'AZ Alkmaar. Et comme "Van Gol", il se distingue par son instinct de buteur mais c'est surtout un attaquant complet, bon de la tête malgré une taille moyenne (1,80 m), doué pour jouer en appui ou en profondeur, gaucher mais pas maladroit du pied droit, et capable de se muer en passeur.

Ruud van Nistelrooy sous le maillot de Manchester United - 2003

Ruud van Nistelrooy sous le maillot de Manchester United - 2003Panoramic

3. Il est le fils d'une ancienne grande sportive néerlandaise

Janssen baigne dans le milieu du sport depuis sa naissance. Sa mère, Annemarie Verstappen, a été nommée sportive de l'année aux Pays-Bas en 1982 après avoir été sacrée championne du monde sur 200 mètres nage libre aux Mondiaux de Guayaquil. Deux ans plus tard, elle a glané trois médailles aux Jeux Olympiques de Los Angeles. Son fils a manifestement hérité de se mentalité de championne. "Il a toujours été exemplaire par rapport au sport, a affirmé Gaston Taument, son coach chez les jeunes à Feyenoord. Il n'y avait pas eu un jour où il ne s'entraînait pas à fond. Cela montre son caractère. C'est un battant."

Annemarie Verstappen (à droite), la mère de Vincent Janssen, sur le podium du 100m nage libre aux JO de Los Angeles - 1984

Annemarie Verstappen (à droite), la mère de Vincent Janssen, sur le podium du 100m nage libre aux JO de Los Angeles - 1984Imago

4. Tottenham est déjà placé sur le dossier

Un jeune attaquant néerlandais qui marque but sur but et comparé à van Nistelrooy, ça attire forcément l'œil outre-Manche, où Van Gol a fait le bonheur de Manchester United. Tottenham est le plus chaud sur ce dossier. Mauricio Pochettino en a fait une priorité de recrutement, et les Spurs ont déjà formulé deux offres de 12 et 14 millions d'euros refusée par l'AZ Alkmaar. Le club néerlandais aura quand même du mal à conserver Janssen. "Je suis prêt pour franchir un cap, a-t-il déclaré. Il faut être réaliste, ce ne sera pas dans un club néerlandais. Ce n'est pas une question de salaire, mais d'indemnité de transfert." L'étape Ajax ou PSV semble donc assez improbable pour Janssen.

5. Le PSG veut en faire la doublure de Cavani

Zlatan Ibrahimovic parti, le PSG cherche un attaquant de pointe à fort potentiel pour doubler le poste promis à Edinson Cavani. Et Janssen semble en très bonne place sur la shopping-list des dirigeants parisiens. Les négociations sont déjà bien avancées avec l'AZ Alkmaar selon L'Equipe, qui évoque une indemnité de transfert avoisinant les 15 millions d'euros. Il faudra peut-être une somme un peu plus conséquente compte tenu de la concurrence, mais l'attaquant néerlandais sera toujours moins cher qu'Alexandre Lacazette, lui aussi ciblé par Paris, et dont le transfert se négociera difficilement à moins de 40 millions d'euros. C'est donc une piste à prendre en considération.

Vincent Janssen avec les Pays-Bas face à l'Autriche - 2016

Vincent Janssen avec les Pays-Bas face à l'Autriche - 2016AFP

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313