Getty Images

L’Angleterre n’a pas volé sa place sur le podium

L’Angleterre n’a pas volé sa place sur le podium

Le 09/06/2019 à 17:52Mis à jour Le 09/06/2019 à 18:41

LIGUE DES NATIONS - L'Angleterre n'a pas volé sa place sur le podium. La sélection des Three Lions s'est imposée dimanche à Guimarães, aux tirs au but (0-0, 6-5) face à la Suisse, dans la petite finale de la compétition. Les Anglais ont frappé trois fois sur les poteaux pendant le match. Leur gardien, Jordan Pickford, a fait la différence lors de la séance de tirs au but, avec un but et un arrêt.

Les Anglais terminent leur saison sur une bonne note. A Guimarães, ils s'octroient la troisième place de cette toute première édition de la Ligue des Nations aux dépens de la Suisse, au terme d'une rencontre étriquée qui s'est jouée aux tirs au but (0-0, 5 tab à 6). C'est finalement le portier anglais, Jordan Pickford, qui a fait la différence en repoussant magnifiquement l'ultime tentative de Drmic. Une juste récompense pour les Three Lions qui ont globalement dominé les débats face à une formation helvétique bien moins à son affaire que face au Portugal en demi-finale.

Avec sept changements dans le onze de départ par rapport à celui qui s'est incliné jeudi dernier face aux Pays-Bas (3-1, a.p.), Gareth Southgate a misé sur la fraîcheur de ses hommes pour prendre le meilleur sur la Suisse. Si la première période est apparue globalement équilibrée, le scénario du reste de la rencontre lui a donné raison. Car les Anglais ont clairement été les plus entreprenants et les plus dangereux dans ce match. Et s'ils n'ont pas pu trouver la faille, c'est d'abord parce qu'ils sont tombés sur un très bon Sommer, auteur de 7 parades.

1 but et 1 arrêt pour Pickford lors de la séance de tirs au but

Les Three Lions ont aussi eu un manque de réussite avec trois montants touchés. Sur un lob astucieux de Kane, légèrement dévié par Sommer (2e), sur un centre de la gauche malencontreusement touché par Schär (55e) et sur un coup franc magistral de Sterling (117e). Sans oublier le but de Wilson refusé par le VAR pour une faute au préalable de ce dernier sur Akanji (84e). Les Suisses n'ont, eux, eu qu'une seule véritable opportunité. Une reprise du plat du pied de Xhaka sur un service de Shaqiri, parfaitement repoussé par Pickford (56e).

Le portier anglais a d'ailleurs été le héros de la séance de tirs au but devenue inéluctable. Le joueur d'Everton a d'abord pris ses responsabilités en tirant et marquant magistralement la cinquième tentative anglaise. Puis il s'est détendu de tout son long pour arrêter l'ultime frappe de Drmic. Finalement le seul échec parmi les 12 tireurs. Quatrième du Mondial 2018, l'Angleterre regoûte ainsi au plaisir de terminer sur un podium d'une compétition internationale. Une première depuis sa victoire au Mondial 1966, les demi-finalistes de l'Euro 1996 (Français et Anglais) n'ayant pas été départagés.

Raheem Sterling à la lutte avec Edimilson Fernandes lors d'Angleterre-Suisse en Ligue des Nations

Raheem Sterling à la lutte avec Edimilson Fernandes lors d'Angleterre-Suisse en Ligue des NationsGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0