LAURENT BLANC (Bordeaux) : Le Bordelais est évidemment le grand favori à la succession de Raymond Domenech à la tête de l'équipe de France. Comment pourrait-il en être autrement alors que le "Président" est actuellement l'entraîneur en vogue dans l'Hexagone et même au-delà de nos frontières ? En un peu plus de deux ans, Laurent Blanc a réussi un travail exceptionnel avec les Girondins de Bordeaux. De plus, le défi ne serait pas pour lui déplaire : "Ça me plairait d'entraîner les Bleus. Si on me le propose, j'y réfléchirai bien sûr", assurait-il lundi sur les ondes d'Europe 1. Souci : Blanc aura encore une année de contrat avec Bordeaux la saison prochaine. Si Jean-Louis Triaud a plus que jamais envie de garder son entraîneur, il sait également qu'il sera difficile de lutter contre l'attrait de l'équipe de France. C'est une évidence. Tout comme il est évident qu'à l'heure actuelle, Laurent Blanc est l'homme qu'il faut aux Bleus. Qui dira le contraire ? Pas grand monde. Sinon ses "adversaires" dans la course à la succession de Raymond Domenech. En tout cas, Escalettes apprécie grandement l'ancien libéro des Bleus : Laurent Blanc est un homme exemplaire, il l'a prouvé en tant que joueur (...) mais aussi en tant qu'entraîneur. Il réalise un parcours magnifique avec Bordeaux. C'est sûr que c'est un bon candidat, ce serait un mensonge de dire le contraire."
- CHANCES DE SUCCEDER A DOMENECH : 60%
DIDIER DESCHAMPS (Marseille) : Il y a quelque temps, Didier Deschamps était le successeur évident de Raymond Domenech. Son début de carrière d'entraîneur faisait de lui le patron idéal pour l'équipe de France. Un patron à poigne comme il l'était sur le terrain. Mais voilà, de l'eau a coulé sous les ponts et Didier Deschamps a été desservi par deux éléments extérieurs. Le premier est lié à l'arrivée de Laurent Blanc dans le métier. Pas la peine d'expliquer pourquoi. Le second remonte à l'après-Euro 2008. Le bruyant lobbying de l'ancien capitaine de l'équipe de France et de la Génération 98 a gêné les pontes de la FFF et certains n'ont sans doute pas envie de voir Didier Deschamps revêtir le costume de sélectionneur en 2010. Qu'en pense Escalettes ? "C'est un grand entraîneur, qui l'a prouvé je crois à Monaco, la Juventus et à Marseille."
Coupe du monde
Domenech sous tutelle ?
22/12/2009 À 09:18
- CHANCES DE SUCCEDER A DOMENECH : 25%
ALAIN BOGHOSSIAN (entraîneur adjoint de l'équipe de France) : Cité par Jean-Pierre Escalettes mardi puisqu'il est dans le giron de l'équipe de France depuis juillet 2008, Alain Boghossian est un successeur potentiel à Raymond Domenech comme l'ont été beaucoup d'adjoints de sélectionneurs nationaux avant lui. Pour autant, l'ancien Marseillais semble loin derrière les deux premiers nommés et, notamment, Laurent Blanc. La FFF, qui avait privilégié le sérail au moment de la nomination de Domenech, n'a cette fois peut-être pas tellement envie d'en faire autant. Ni d'assurer une continuité - même relative - à l'ère Domenech. Ajoutez à cela que Boghossian n'a peut-être pas les épaules pour devenir le grand patron des Bleus. Sa verve et sa force de conviction pourraient ne pas suffire.
- CHANCES DE SUCCEDER A DOMENECH : 10%
JEAN TIGANA(libre) : Toujours placé, jamais gagnant, Jean Tigana est sorti comme par magie du chapeau de Jean-Pierre Escalettes, mardi. L'ancien milieu de terrain de l'équipe de France a déjà postulé à plusieurs reprises. Sans succès. Aujourd'hui sans club, ce qui est un avantage puisqu'il n'est pas lié contractuellement, Jean Tigana aura cependant du mal à décrocher le poste le plus convoité de France. Le principal intéressé n'a pas été contacté. Le sera-t-il ? Peut-être. "Si Gérard Houllier me téléphone, je lui donnerai mes idées. Sinon, je reste dans mes vignes ! Mais je suis prêt à collaborer", avait-il confié dans France Football le mois dernier. A priori, la FFF a reçu le message.
- CHANCES DE SUCCEDER A DOMENECH : 5%
Equipe de France
Une liste claire, un onze en place et une ombre : Les Bleus avancent malgré tout
01/04/2021 À 10:50
Equipe de France
C'est moche mais est-ce que c'est grave ?
31/03/2021 À 23:38