Les fake news touchent aussi le monde du football. Et c'est Paul Pogba qui en fait l'amère expérience ces dernières heures. Alors que plusieurs pays du Moyen-Orient ont mis en place des boycotts de produits français en signe de protestation contre de récents propos du président français Emmanuel Macron, des rumeurs ont circulé dans la presse étrangère sur un possible retrait de Paul Pogba de l'équipe de France en réaction soi-disant à ces déclarations. A tel point que le milieu des Bleus s'est senti obligé de prendre les devants pour les démentir.

Ligue 1
PSG-Bordeaux : Marquinhos absent, Icardi et Gueye incertains
IL Y A 37 MINUTES

Certains médias au Proche-Orient, où la colère gronde depuis quelques jours contre la France, avaient relayé cette rumeur. Et même le tabloïd The Sun en Angleterre l'avait reprise sur son site. De quoi leur donner une autre dimension. De quoi surtout forcer la star de Manchester United à s'exprimer. Sur ses réseaux sociaux (Instragam et Twitter), Paul Pogba a donc publié une capture d'écran de l'article du Sun avec écrit dessus "Inacceptable - Fake News".

Des informations absolument infondées

"Le Sun l'a encore fait.... Des news absolument infondées circulent à mon sujet, annonçant des choses que je n'ai jamais dites ou pensées", a ajouté le champion du monde sur Instagram. "Je suis consterné, en colère, choqué et frustré que certains médias se servent de moi pour faire des gros titres totalement faux sur le sujet très sensible des événements en France en ajoutant l'équipe de France et ma religion dans le lot".

En Turquie où Recep Tayyip Erdogan s'est permis d'attaquer frontalement Emmanuel Macron puis dans certains pays du Moyen-Orient, des tensions sont apparues contre la France à la suite des mesures décidées pour lutter contre l'islam radical et après le discours d'Emmanuel Macron lors l'hommage national au professeur Samuel Paty, décapité lors d'un attentat islamiste. Le Président français a notamment défendu les caricatures du prophète Mahomet au nom de la liberté d'expression. "Nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins, même si d'autres reculent (...) Nous défendrons la liberté que vous enseigniez si bien et nous porterons la laïcité", avait notamment déclaré le Président.

Football
Maradona - Toko-Ekambi : "C'est le meilleur joueur de tous les temps qui est parti"
IL Y A UNE HEURE