Getty Images

Esteban Ocon (Force India) n'ira pas chez McLaren parce qu'il ne loge pas dans la voiture

Ocon n'ira pas chez McLaren parce qu'il ne loge pas dans la voiture

Le 30/08/2018 à 23:09Mis à jour Le 31/08/2018 à 10:55

TRANSFERTS - Une carrière, ça tient à rien. Esteban Ocon (Force India), menacé de finir la saison sans volant, a échoué à trouver une alternative chez McLaren car il est trop grand. Apparemment aussi barré chez Williams, le Français aurait néanmoins une ouverture chez Haas.

Nouveau revers de taille pour Esteban Ocon. Le Français en passe de se faire débarquer de Force India par Lance Stroll (Williams), fils du nouveau propriétaire, a confirmé à Marca être allé à Woking, la base de l'écurie McLaren, pour mouler son baquet (dans le but de remplacer Stoffel Vandoorne). Et en être revenu avec la certitude qu'il n'y avait pas sa place.

L'explication ? Son mètre 86 ne rentrait pas dans la MCL33. "C'est vrai que j'y suis allé et ce qui est arrivé est vrai", a reconnu le Français à la publication espagnole.

C'est donc la solution de replis la plus intéressante pour son avenir que le Normand doit abandonner. Pour 2018 et sans doute pour 2019, car le design des prochaines monoplaces est très avancé dans toutes les équipes à ce stade de la saison.

Au passage, on comprend mieux les propos dithyrambiques tenus par Gil de Ferran à l'endroit de l'espoir de l'équipe, Lando Norris, 18 ans, pilote de Formule 2 en lice pour le titre, et remplaçant de Fernando Alonso lors essais libres 1 du dernier Grand Prix de Belgique.

Lando Norris - 2018

La piste Haas

"La chose qui est sûre est qu'il s'adapte très vite à toute situation", a commenté le directeur sportif de McLaren. "Je l'avais vu en tests et la même chose est arrivée ici. Pour son développement, nous voulions le faire participer. Il a très vite trouvé le rythme et fait du bon boulot, sans commettre d'erreur. Il a été absolument parfait." Depuis, McLaren a décidé de le faire à rouler vendredi matin à Monza, en parallèle à ses activités en Formule 2.

Quid d'Esteban Ocon ? La piste Williams, écurie motorisée par Mercedes, n'est plus si évidente : le Russe Nikita Mazepin, pilote de Formule 2, serait passé en pole position pour récupérer le baquet libéré par Lance Stroll. Pour autant, ce revers ne serait pas synonyme d'impasse car Haas serait disposé à mettre le protégé de la firme à l'Etoile sur la liste des possibles remplaçants de Romain Grosjean. Si l'écurie américaine venait à décider de se séparer du Français.

Aux dires de Günther Steiner, le directeur d'équipe de Haas, Esteban Ocon est un candidat parmi d'autres, au même titre que Charles Leclerc. Néanmoins, le Monégasque aurait exprimé le souhait de rester chez Sauber en cas de prolongation de Kimi Räikkönen chez Ferrari. Une décision compréhensible vue la dynamique de l'écurie suisse, que vient de rejoindre Simone Resta comme directeur technique après de nombreuses années chez Ferrari.

0
0