Formule 1
Grand Prix de Grande-Bretagne

Libres 3 : Bottas et Hamilton devant, Verstappen dans le match

Partager avec
Copier
Partager cet article

Valtteri Bottas (Mercedes) au Grand Prix de Grande-Bretagne 2020

Crédit: Daimler AG

ParStéphane Vrignaud
01/08/2020 à 11:07 | Mis à jour 01/08/2020 à 11:46
@ThePiranhaClub

GRAND PRIX DE GRANDE BRETAGNE - Valtteri Bottas et Lewis Hamilton (Mercedes) attaqueront la qualification en favoris, à 15h. Le Finlandais et le Britannique ont signé les deux meilleurs tours du dernier entraînement, samedi à Silverstone. Mais Max Verstappen (Red Bull) n'est qu'à 0"3.

Plus qu'une petite lueur d'espoir. La huitième pole position consécutive d'une Mercedes à Silverstone n'est pas gravée dans le marbre. Samedi à mi-journée, les W11 de Valtteri Bottas et Lewis Hamilton ont bien arrêté le chrono sur les deux meilleures marques des essais libres 3 du Grand Prix de Grande Bretagne, en respectivement 1'25"873 et 1'26"011, soit 0"138 d'écart. Mais Red Bull n'a pas dit son dernier mot avec Max Verstappen, qui a approché sa RB16 à pile 0"300 des Flèches d'argent.

"Pas de bain de foule, la police a interdit aux fans d'Hamilton de venir"

00:07:56

Grand Prix de Grande-Bretagne

"Red Bull est un endroit où il ne fait pas bon être en faiblesse"

06/08/2020 À 10:48

Un écart qui ne met pas les machines de Brackley à l'abri de la rivale de Milton Keynes. Et encore moins du vent, qui peu avant 16h pourrait encore cette année jouer un rôle dans la course à la quatrième pole position de la saison. Pendant cette ultime répétition d'une heure, beaucoup de voitures ont été déstabilisées par les rafales qui ont toujours balayé l'ancienne base de la Royale Air Force.

Verstappen seul dans le rythme

Pour le suspense, on aurait aimé que la seconde Red Bull se mêle à la lutte aux avant-postes, mais Alexander Albon semble atteindre ses limites ce week-end. En attaquant trop vendredi, il est sorti et a sérieusement endommagé sa monoplace. Dans laquelle il n'a pu remonter qu'un quart d'heure avant la fin de la session samedi, le temps de fixer un problème électrique. Son 13e chrono, à 1"305, est le témoin d'une confiance largement entamée.

C'est dans ce contexte que Lance Stroll (Racing Point) a signé la quatrième temps, à 0"703, un retard qui n'en fera pas un challenger pour les "vraies" Mercedes cet après-midi. En retrait vendredi, les McLaren ont haussé le ton avec Carlos Sainz, classé cinquième à 0"791 devant Charles Leclerc (Ferrari), à 0"898. Sur l'autre MCL32, Lando Norris a réussi le septième chrono, et Daniel Ricciardo (Renault) le huitième.

"Ferrari nous propose un formidable numéro de prestidigitation"

00:05:55

Ce tableau assez représentatif du début de saison aux essais, si l'on exclut Sebastian Vettel (Ferrari), 14e à cause d'un nouveau problème de pédalier, a été complété par la neuvième place de Nico Hülkenberg (Racing Point), à 0"287 de son coéquipier canadien, et la dixième de Pierre Gasly (AlphaTauri), encore candidat à la Q3. Les autres Français sont moins bien lotis, spécialement Esteban Ocon (Renault), douzième à 1"285 et Romain Grosjean (Haas) quinzième à 1"664.

Ocon, Grosjean, Gasly : quel pilote français a fait le meilleur début de saison ?

00:12:59

Grand Prix de Grande-Bretagne

"Ce fameux point du meilleur tour ne produit ni spectacle ni dépassement"

04/08/2020 À 19:40
Grand Prix de Grande-Bretagne

Vettel proche du burn-out ? "Il a besoin d'un psy !"

04/08/2020 À 16:48
Dans le même sujet
Formule 1Grand Prix de Grande-Bretagne
Partager avec
Copier
Partager cet article