Dimanche dernier à Silverstone, Valtteri Bottas (Mercedes), Carlos Sainz (McLaren) et Lewis Hamilton (Mercedes) avaient chacun crevé dans les trois derniers tours du Grand Prix de Grande-Bretagne, et Pirelli avait lancé son enquête dès l'arrivée pour en déterminer les causes.

Grand Prix de Grande-Bretagne
Verstappen n'a pas compris de suite qu'Hamilton avait crevé
02/08/2020 À 19:23

Le manufacturier a révélé sa conclusion, mardi. "La raison-clé tient à un faisceau de circonstances qui a mené à une utilisation extrêmement longue du second train de pneus, indique la marque milanaise. La seconde intervention de la voiture de sécurité a poussé toutes les équipes à anticiper leurs arrêts au stand planifiés et donc s'engager dans un dernier relais particulièrement long : environ 40 tours, ce qui est plus des trois-quarts de la distance totale de course (52 tours) sur l'un des circuits les plus exigeants du calendrier."

Des gommes plus tendres ce week-end

"Ceci combiné à la vitesse notablement en hausse des monoplaces de Formule 1 de 2020 (ndlr : la pole position 1"2 plus rapide que celle de 2019), cela a rendu les ultimes tours du Grand Prix de Grande-Bretagne spécialement éprouvants, et en conséquence les forces les plus grandes jamais appliqués aux pneus sur les voitures les plus rapides de l'histoire, poursuit le communiqué. Cela a conduit à des contraintes maximales sur le pneu avant gauche (qui, c'est bien connu, travaille le plus durement à Silverstone) après un très grand nombre de tours, avec pour résultat une dégradation élevée, qui du coup était moins protégé contre les forces extrême en jeu."

Pirelli a confirmé le recentrage de ses trois types de gommes "dur", "medium" et "tendre" un cran plus tendre avec le C2, le C3, et le C4 pour le Grand Prix du 70e anniversaire, ce week-end, toujours à Silverstone.

La maison italienne a aussi indiqué qu'elle a révisé ses recommandations des pressions en demandant aux équipes d'augmenter la pression dans ses gommes "pour réduire les contraintes sur la construction".

Grand Prix de Grande-Bretagne
"Red Bull est un endroit où il ne fait pas bon être en faiblesse"
06/08/2020 À 10:48
Grand Prix de Grande-Bretagne
"Ce fameux point du meilleur tour ne produit ni spectacle ni dépassement"
04/08/2020 À 19:40