Getty Images

Claire Williams juge la situation de l'écurie "humiliante"

Claire Williams juge la situation de l'écurie "humiliante"

Le 28/07/2018 à 23:44Mis à jour Le 29/07/2018 à 00:08

GRAND PRIX DE HONGRIE - Claire Williams met au défi quiconque de contester son autorité de dirigeante de l'écurie moribonde de son père. Tout en admettant être au comble de la gêne vis-à-vis des performances désormais à des années-lumière de la grande époque.

Jacques Villeneuve, dernier champion du monde de l'écurie en 1997, avait estimé son management responsable de la descente aux enfers. D'une nature fière voir hautaine, Claire Williams, directrice d'équipe adjointe depuis 2013, vient de répondre indirectement au Canadien, avec moins de certitudes qu'on ne lui connaissait. "Je demande si je suis la bonne personne pour faire le job", a-t-elle confié. "Si quiconque chez Williams me dit en face que je porte atteinte au team, je m'en vais. D'ici là, j'ai encore beaucoup à faire et je ne baisserai pas les bras", ajoute-t-elle.

Fille de Frank, le fondateur de l'écurie, elle ne risque sans doute rien car tout membre contestataire à Grove se placerait de fait en conflit avec celui qui dirige encore l'équipe. Néanmoins, Claire Williams reste embarrassée par la pire moitié de saison effectuée par son écurie depuis longtemps, jusqu'à la juger "humiliante". Après les onze premières manches du Mondial, Williams ferme la marche au championnat du monde des constructeurs, avec quatre points dérisoires, loin des 18 unités de Sauber qui la précède.

Un rapprochement avec Mercedes en 2019

Et pour ce qui est de la dernière victoire, il faut remonter à 2012 pour en trouver trace avec Pastor Maldonado, au Grand Prix d'Espagne. Pour être sûre de rectifier le tir en 2019, Williams achèterait le train arrière complet de la Mercedes. Tout en refusant un statut d'écurie junior de la firme à l'Etoile. Une posture d'apparence quand on sait que Claire Williams rejette l'étiquette de pilotes payants de Lance Stroll et Sergey Sirotkin.

Lance Stroll (Williams) au Grand Prix de Hongrie 2018
0
0