Getty Images

Verstappen au sommet, Gasly au paradis !

Verstappen au sommet, Gasly au paradis !

Le 17/11/2019 à 19:49Mis à jour Le 17/11/2019 à 21:17

GRAND PRIX DU BRESIL - Parti en pole, Max Verstappen (Red Bull) a remporté le Grand Prix du Brésil devant le Français Pierre Gasly (Toro Rosso). Ce dernier décroche le meilleur résultat de sa carrière et le plus probant pour un Tricolore depuis 2013. Gasly a résisté à Lewis Hamilton (Mercedes) lors des derniers hectomètres. Les Ferrari se sont sabordées.

Le Grand Prix du Brésil a livré un scenario absolument dantesque, dimanche à Sao Paulo, pour consacrer le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) vainqueur devant le Français Pierre Gasly (Toro Rosso), deuxième au bout d'un run haletant dans la remontée vers la ligne d'arrivée, sous la pression d'un Lewis Hamilton (Mercedes) déterminé.

Libérés pour les deux derniers tours par la voiture de sécurité, suite à l'abandon des Ferrari de Charles Leclerc et Sebastian Vettel qui venaient de s'accrocher à grands fracas, tous les pilotes ont jeté leurs dernières forces dans la bataille à coups de manœuvres radicales.

Max Verstappen parti vers une victoire sûre au restart, Lewis Hamilton s'est précipité dans les roues d'Alexander Albon (Red Bull), alors deuxième, dans l'avant dernier tour pour finalement le percuter.

C'est alors que Pierre Gasly (Toro Rosso) a surgi devant le Britannique pour se glisser au deuxième rang, et y rester au prix d'une résistance héroïque face à un sextuple champion du monde intenable dans ses rétroviseurs.

S'avouant responsable de l'accident et puni après la course de 5 secondes de pénalité, Lewis Hamilton a perdu le bénéfice de sa troisième place. Valtteri Bottas a lui été stoppé par une casse de son moteur.

Au bout de cette course à élimination, Carlos Sainz, parti dernier, a offert une troisième place à McLaren synonyme de Top 4 pour l'équipe de Woking au championnat du monde des constructeurs, devant les outsiders d'Alfa Romeo, Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi.

0
0