Getty Images

Gasly : "J'avais dit que ma réponse serait sur la piste"

Gasly : "J'avais dit que ma réponse serait sur la piste"

Le 17/11/2019 à 23:45Mis à jour Le 18/11/2019 à 00:02

GRAND PRIX DU BRESIL - Deuxième dimanche à Sao Paulo, Pierre Gasly a signé un résultat impensable il y a quelques semaines encore. Mais après sa rétrogradation de Red Bull à Toro Rosso à partir de Spa-Francorchamps, le Français n'a eu de cesse de croire qu'il pouvait remonter la pente.

Dans le parc fermé d'Interlagos, le vainqueur Max Verstappen (Red Bull), Lewis Hamilton (Mercedes) ou encore Charles Leclerc (Ferrari) ont accouru pour féliciter chaudement Pierre Gasly, auteur d'une fin de course sensationnelle qui lui a valu la deuxième place du Grand Prix du Brésil, dimanche à Sao Paulo.

Dans le dernier tour, le Français a repoussé les assauts d'un Lewis Hamilton proprement infernal. La Mercedes n°44 quasiment revenue à la hauteur de sa Toro Rosso n°10 dans la remonté finale, il a tenu bon grâce à son moteur Honda dont il avait demandé, coûte que coûte, la puissance maximale.

Extraordinaire pour une écurie de milieu de tableau, ce résultat a apporté la preuve que le Normand méritait une seconde chance en Formule 1. Cet hiver, il avait été promu chez Red Bull sans être prêt à supporter la pression due à la concurrence directe de Max Verstappen. Retourné chez Toro Rosso après le break estival, fin août, il s'est peu à peu reconstruit en retrouvant ses sensations au volant, dans un environnement qui lui convenait définitivement mieux.

"Je n'oublierai jamais ce premier podium en F1, s'est-il exclamé. C'est un moment tellement particulier. Je ne sais pas quoi dire. C'est tellement d'émotion. Merci à Toro Rosso de m'avoir donné d'excellentes voitures depuis mon retour. C'est ce que j'aime dans le sport auto : ces émotions, ces combats. Jusqu'à la fin, j'y ai cru, je regardais les bagarres devant, je poussais autant que possible et l'opportunité s'est présentée à nous."

"Le plus beau jour de ma vie"

"J'ai travaillé sur moi à chaque course, j'ai toujours su que, si je me trouvais au bon endroit au bon moment, quelque chose arriverait, a-t-il poursuivi. Et aujourd'hui c'est arrivé. C'est incroyable, c'est tellement d'émotions ! J'ai toujours dit que l'équipe était ma famille italienne : j'adore son esprit et sa passion, ils poussent tout le temps comme des dingues et c'est le meilleur cadeau que je peux leur faire en retour pour tous leurs efforts."

"J'avais dit : ma réponse sera sur la piste, a-t-il ajouté au micro de Canal+. Je ne pensais pas qu'elle serait de cette manière-là." Ironie du sort, ce sont les malheurs d'Alexander Albon (Red Bull), percuté par Lewis Hamilton, qui l'ont propulsé au deuxième rang de l'épreuve. Et de conclure : "C'est tout simplement le plus beau jour de ma vie. Je veux adresser un grand merci à tous ceux qui m'ont soutenu depuis le début de ma carrière et qui m'ont amené là où je suis."

Cet exploit a également permis à Pierre Gasly de mettre à jour quelques statistiques pour un pilote français. Il est ainsi devenu le premier à monter sur un podium depuis Romain Grosjean au Grand Prix de Belgique 2015, et le premier aussi classé deuxième d'une course depuis l'actuel pilote Haas, au Grand Prix des Etats-Unis 2013. Mieux, le Rouennais s'est approprié un record : à 23 ans et 283 jours, il est devenu le plus jeune Français auteur d'un podium en Formule 1.

0
0