Dix-huit pilotes sur vingt-quatre sont encore en lice pour conquérir au bout du suspense le premier titre de champion du monde de Formule E ce week-end à Berlin, au terme des deux derniers ePrix de la saison. La catégorie de monoplaces 100% électriques - qui a conquis cette année ses galons de championnat du monde après avoir été plusieurs années un simple championnat de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) - offre depuis 2014 des bagarres serrées et l'édition 2020-2021 ne fait pas exception.
Après 13 courses sur 15, 10 pilotes et 7 constructeurs (sur 12) ont gagné. Cinquante-et-un points séparent le leader du championnat, le Néerlandais Nyck de Vries (Mercedes), du 18e, le Britannique Alexander Sims (Mahindra), avec 58 au maximum à prendre ce week-end sur le tarmac de l'ancien aéroport berlinois de Tempelhof. Et les 10 premières équipes se tiennent en 86 points, avec 94 encore à distribuer.
ePrix de Berlin
De Vries et Mercedes décrochent le Graal, Nato gagne la dernière course
15/08/2021 À 15:28
Qui, dans ce plateau relevé, saura tirer son épingle du jeu ? De Vries, 26 ans, champion de Formule 2 en 2019 et porté par la puissante Mercedes ? Son compatriote et dauphin pour six points, Robin Frijns (Virgin), seul pilote du Top 6 à n'avoir pas gagné en 2021 ? L'expérimenté Sam Bird (Jaguar) ou le "rookie" Jake Dennis (BMW-Andretti), 3e et 4e à quatorze longueurs chacun du leader ?

Avec 10.000 personnes en tribunes

Sans oublier le champion en titre, le Portugais Antonio Félix da Costa (DS Techeetah), 5e à 15 points, le double champion 2017-2018 et 2018-2019 français Jean-Eric Vergne (DS Techeetah), 12e à 27 longueurs, ou encore le champion 2016-17, le Brésilien Lucas di Grassi (Audi-ABT), 14e à 33 unités. Chez les pilotes, une victoire peut tout changer et il en va de même chez les constructeurs, avec 22 points séparant les cinq premiers (Virgin, Mercedes, Jaguar, DS Techeetah et BMW-Andretti).
Verdict au terme des deux ePrix de Berlin, sur un circuit de 2,4 km parcouru dans le sens inverse des aiguilles d'une montre samedi à 14h puis dans le sens inversé dimanche à 15h30, avec plus de 10.000 places ouvertes en tribunes.

Classement des pilotes (après 13 manches sur 15)

1. Nyck de Vries (P-B/Mercedes) 95 pts
2. Robin Frijns (P-B/Virgin) 89
3. Sam Bird (GBR/Jaguar) 81
4. Jake Dennis (GBR/BMW-Andretti) 81
5. Antonio Félix da Costa (POR/DS Techeetah) 80
6. Alex Lynn (GBR/Mahindra) 78
7. Nick Cassidy (NZL/Virgin) 76
8. Mitch Evans (NZL/Jaguar) 75
9. Edoardo Mortara (SUI/Venturi) 74
10. René Rast (ALLAudi-Abt) 72
11. Pascal Wehrlein (ALL/Porsche) 71
12. Jean-Eric Vergne (FRA/DS Techeetah) 68
13. Stoffel Vandoorne (BEL/Mercedes) 63
14. Lucas di Grassi (BRE/Audi-Abt) 62
15. Maximilian Günther (ALL/BMW-Andretti) 62
16. Oliver Rowland (GBR/Nissan e.dams) 59
17. André Lotterer (ALL/Porsche) 45
18. Alexander Sims (GBR/Mahindra) 44
...

Classement des constructeurs (après 13 manches sur 15)

1. Virgin 165 pts
2. Mercedes 158
3. Jaguar 156
4. DS Techeetah 148
5. BMW-Andretti 143
6. Audi-Abt 134
7. Mahindra 122
8. Porsche 116
9. Venturi 91
10. Nissan e.dams 79
ePrix de Berlin
Di Grassi gagne à Berlin, De Vries reste en tête du championnat
14/08/2021 À 14:28
Formule E
Nouveau format de qualifications et calendrier actualisé en 2022
15/10/2021 À 19:45