L'US PGA Tour ne lâche pas son combat et a engagé de nouvelles poursuites contre le fonds souverain saoudien qui finance le circuit dissident LIV. Selon la chaîne ESPN, l'objectif de cette plainte déposée contre le Public Investment Fund (PIF) et son gouverneur, Yasir Othman Al-Rumayyan, est de contraindre Al-Rumayyan et le PIF de fournir aux avocats de la PGA des documents confidentiels dans le cadre d'une autre procédure, menée devant un tribunal californien. L'US PGA veut aussi contraindre Al-Rumayyan à témoigner sous serment.
Le lancement cette année du circuit LIV, avec des tournois plus richement dotés et dans un format plus resserré, a suscité de profondes tensions dans le monde habituellement feutré du golf. Plus de 30 golfeurs attirés par le nouveau-venu ont été exclus des tournois labellisés PGA, provoquant en retour une plainte déposées en août contre le monopole des organisateurs du circuit principal.
Golf
Portrait : Jarvis, premier joueur caribéen à avoir disputé le Masters d'Augusta
30/11/2022 À 21:32
L'arrivée du fonds souverain saoudien dans le monde du golf a été précédé d'autres opérations dans le secteur du sport, dont l'achat l'an dernier du club de football anglais de Newcastle, que préside Al-Rumayyan.
Golf
Woods souffre encore de sa jambe accidentée mais veut jouer les Majeurs en 2023
30/11/2022 À 09:32
Golf
Woods décale son retour
29/11/2022 À 09:40