La volonté de réduire la distance des drives s'est matérialisé mardi. Le Royal and Ancient Golf Club de Saint-Andrews (R&A) et la fédération américaine ont décidé mardi que les tournois pourront limiter la longueur des clubs. Un club - à l'exception des putters - ne pourra plus dépasser 46 pouces, soit 117 cm, alors que le vainqueur de l'US Open en 2020, Bryson DeChambeau, réputé pour la puissance de ses premiers coups, utilise un club de 48 pouces de long (122 cm). Phil Mickelson, qui a remporté l'US PGA plus tôt dans l'année en utilisant un club sensiblement de la même taille, avait qualifié le projet de limitation, présenté en février, de "pathétique", dans un tweet en août.
Le R&A et l'USGA, qui réglementent la discipline au niveau mondial, ont annoncé que cette règle pourra être introduite dans des tournois professionnels ou élite amateur à partir du 1er janvier prochain. "Nous avons pris le temps de consulter toute l'industrie du golf, y compris les joueurs, les principaux tournois professionnels et les équipementiers, et nous avons soigneusement étudié leurs réponses", a assuré Martin Slumbers, directeur exécutif du R&A. "Nous pensons que c'est la bonne décision pour ce sport à l'heure actuelle et cela donnera aux organisateurs la souplesse de décider par eux-mêmes dans le cadre réglementaire", a-t-il ajouté.
Golf
Comment bien sortir du bunker ? Les conseils d'Annabel Dimmock
20/10/2021 À 21:11
Son homologue de l'USGA, Mike Whan, a toutefois reconnu que ce n'était pas "la solution (qui règlera) la question du débat général sur la distance (des drives), mais simplement une option pour les compétitions". D'autres mesures concernant les balles et les faces des clubs sont encore à l'étude.
The CJ Cup
Un 20e titre PGA : McIlroy est de retour aux affaires
18/10/2021 À 05:47
Golf
Canter en tête, Langasque 4e au Masters d'Andalousie
16/10/2021 À 17:04