Getty Images

"Qu'est-ce que vous voulez que je dise ? Je l'aime !" Molinari-Fleetwood, la bromance européenne

"Qu'est-ce que vous voulez que je dise ? Je l'aime !" Molinari-Fleetwood, la bromance européenne

Le 28/09/2018 à 19:56

RYDER CUP 2018 – Francesco Molinari et Tommy Fleetwood ont régalé l'équipe européenne vendredi lors de la première journée. Seule paire à s'imposer le matin en "Quatre balles", ils se sont à nouveau imposés l'après-midi en "Foursomes". Surtout, leur complicité saute aux yeux. Ils s'entendent comme larrons en foire.

Oubliez Tiger Woods, Rory McIlroy, Justin Rose ou le numéro un mondial Dustin Johnson. La grande histoire de cette première journée, c'est le couple formé par Francesco Molinari et Tommy Fleetwood. Une histoire d'amour, tant ces deux-là ont affiché leur complicité tout au long de la journée. Et quelle journée !

Vendredi matin, l'Italien sacré sur le British Open cet été et le rookie anglais ont maintenu l'Europe à flot. Engagés ensemble sur le dernier des "Quatre balles", ils ont dominé Tiger Woods et Patrick Reed, offrant un point capital à l'équipe européenne qui avait perdu les trois autres parties inaugurales.

L'alchimie est une chose mystérieuse, mais dans une épreuve comme la Ryder Cup, elle est indispensable. Thomas Bjorn, le capitaine européen, ne s'est en tout cas pas trompé en associant ces deux-là. "Qu'est-ce que vous voulez que je dise ? Je l'aime. Je l'aime", a lancé Molinari lors de la brève pause entre les matches du matin et de l'après-midi. "C'était super. C'était un super match. On a tous les deux très bien joué. On a eu quelques moments compliqués, mais on est tous les deux restés positifs", a ajouté l'Italien.

Molinari ouvre enfin son compteur

Non seulement Thomas Bjorn a reconduit les deux joueurs pour les foursomes (le capitaine européen a changé quatre de ses huit joueurs), mais devant la réussite et l'unité de cette paire, il a décidé de les aligner à nouveau ensemble. Une évidence, tant le foursome nécessite une entente parfaite entre les deux joueurs. "Je pense qu'on se complète vraiment bien, ça ne s'explique pas, c'est comme ça", explique Francesco Molinari.

Face à Justin Thomas et Jordan Spieth, qui avaient eux aussi joué (et gagné) ensemble le matin, la magie s'est prolongée et le tandem italo-anglais a survolé les débats. Pour Molinari, c'est un soulagement. En deux participations à la Ryder Cup, il n'avait encore jamais gagné le moindre match, ni en simple ni en double. "Enfin ! Enfin !", a-t-il savouré vendredi midi, avant de doubler son quota de victoires dans la foulée.

Francesco Molinari et Tommy Fleetwood - Ryder Cup 2018

Francesco Molinari et Tommy Fleetwood - Ryder Cup 2018Getty Images

" Je pourrais parler de Fran toute la journée"

Le cas de Tommy Fleetwood était différent. Il figurait parmi les nombreux rookies alignés par Thomas Bjorn. La Ryder Cup peut être intimidante. Surtout quand, comme dans son cas, on se retrouve à affronter Tiger Woods dès son premier match. Mais cette "pression énorme" comme il l'admet, s'est muée en adrénaline. Déchainé, jouant avec la foule, Fleetwood y a puisé toute son énergie.

"Cet après-midi, notamment, c'était incroyable", dit-il. Fatigué, heureux, soulagé et excité, l'Anglais était à cheval entre tous ces états vendredi soir. "Rien ne vous prépare à votre première Ryder Cup, souligne-t-il. On sait comment réagit une fois qu'on y est. J'ai aimé chaque minute." Ça s'est senti.

En toute logique, Thomas Bjorn a donc décidé de les relancer dès samedi matin. Ensemble. Ils seront à nouveau contre Tiger Woods et Patrick Reed, pour la revanche en "Quatre balles". Eux sont ravis de continuer ensemble. Molinari "aime" Fleetwood, qui le lui rend bien : "Je pourrais parler de Fran toute la journée. Avoir un partenaire comme lui… Il est vraiment incroyable." Le seul risque serait de se laisser griser par cette journée au plus-que-parfait. Mais Molinari veille déjà : "On va remettre la casquette et repartir au combat comme s'il ne s'était rien passé aujourd'hui. Ce n'est pas fini."

Fleetwood-Molinari, le duo gagnant de l'équipe européenne vendredi.

Fleetwood-Molinari, le duo gagnant de l'équipe européenne vendredi.Getty Images

0
0