Getty Images

Ryder Cup 2018 : Francesco Molinari - Tommy Fleetwood, coup de foudre à "Moliwood"

Coup de foudre à "Moliwood"

Le 29/09/2018 à 20:10Mis à jour Le 30/09/2018 à 09:30

RYDER CUP 2018 - Déjà vainqueurs à deux reprises vendredi, Tommy Fleetwood et Francesco Molinari ont récidivé ce samedi en apportant leurs 3e et 4e points à l'Europe. Le tout, en s'offrant à chaque fois l'équipe de Tiger Woods. De quoi marquer l'histoire de la compétition.

C'est incontestablement la très belle histoire de cette Ryder Cup. Amis dans la vie, Francesco Molinari et Tommy Fleetwood, surnommés "Moliwood", ont disputé ensemble les quatre premières sessions de jeu. Match après match, ils ont montré une rare complicité et par-dessus tout, une réelle complémentarité sur le plan du jeu. A tel point que les deux hommes ont fini par marquer l'épreuve de leur empreinte.

La statistique est loin d'être anecdotique. L'Italien et l'Anglais ont apporté quatre points à l'Europe en deux jours. Aucun duo n'avait jusque-là réussi une telle performance dans l'histoire de la compétition. En "Quatre balles" comme en "Foursomes", les deux joueurs se sont montrés intraitables.

Un rookie en or

Sur le plan individuel, Tommy Fleetwood restera de son côté comme le premier rookie à avoir remporté ses quatre premiers matches en Ryder Cup. L'Anglais, vainqueur sur le Golf National de l'Open de France en 2017, a bénéficié de l'assurance de son compère italien, titré lui à Carnoustie en juillet. "C'est un de mes meilleurs amis, pas seulement sur le circuit, mais aussi dans la vie", a-t-il expliqué samedi midi. Avant de renchérir : "Il a beaucoup d'expérience, c'est un golfeur incroyable et j'ai été très, très chanceux d'être associé avec 'Fran'."

"Moliwood", c'est la bromance qui fait chavirer tous les amateurs de golf en cette fin de mois de septembre. Les deux complices ne cessent de se déclarer leur amour aux micros des médias du monde entier. "Qu'est-ce que vous voulez que je dise ? Je l'aime. Je l'aime ", a même lancé l'Italien vendredi soir après la première journée de compétition.

Woods, victime collatérale

Pour Molinari et Fleetwood, le show a débuté dès vendredi matin avec une victoire éclatante sur Tiger Woods et Patrick Reed (3&1). Un duo qu'ils battront de nouveau samedi dans le même format, le "Quatre balles", sans voir le 18e trou (4&3). Le Tigre en fera d'ailleurs certainement des cauchemars. Associé au novice Bryson DeChambeau, il a encore croisé la route de la paire européenne, toujours ce samedi. Pour un résultat encore plus humiliant (5&4).

"C'est compliqué quand vous jouez une équipe avec une telle qualité de putting. Dans les trois matches, ils n'ont quasiment pas raté un putt à moins de 3-4 mètres. Pour les battre, il aurait fallu beaucoup de birdies, et nous ne les avons pas sortis", a reconnu l'Américain, qui n'a pour le moment pas été à la hauteur des attentes placées en lui.

" On est un peu émus"

A l'issue de la journée, Tommy Fleetwood a pour sa part semblé très ému au micro de Sky Sports, lorsque le journaliste de la chaîne britannique a mis les mots sur un exploit dont il ne semblait pas avoir conscience : "On est un peu émus. On a été vraiment bons cet après-midi, très solides. Marquer l'histoire ensemble, c'est très spécial. Nous avons fait notre travail pour l'équipe." Tout aussi heureux, l'Italien, plus pragmatique que l'Anglais, est lui resté fidèle à son caractère : "Jouer aux côtés de Tommy est incroyable. Nous sommes venus faire notre job mais l'idée n'était pas de marquer l'histoire."

Pourtant, ils l'ont fait. Et ce n'est peut-être pas fini. Dimanche, si l'un des deux amis remporte son simple, il deviendra le premier joueur à inscrire cinq points au cours d'une même édition. Rien n'est fait pour Tommy Fleetwood, qui affrontera Tony Finau, très bon depuis vendredi. Cela apparaît plus abordable pour Francesco Molinari, opposé à Phil Mickelson, dépassé jusqu'ici par les événements. Mais quoi qu'il arrive, la Ryder Cup 2018 restera comme l'acte de naissance de "Moliwood".

0
0