La Russe Angelina Melnikova a été sacrée championne du monde du concours général pour la première fois de sa carrière, à Kitakyushu (Japon) jeudi, trois mois après sa médaille de bronze olympique obtenue à Tokyo.
En l'absence notamment de la superstar américaine Simone Biles, couronnée quasi sans discontinuer depuis 2013, Melnikova s'est imposée avec un total de 56,632 points, devant deux autres Américaines, Leanne Wong (56,340) et Kayla di Cello (54,566). La gymnaste russe (21 ans) avait déjà dominé les qualifications (57,065) devant Wong (55,749).
Gymnastique
Sunisa Lee, médaillée d'or à Tokyo, victime d'une agression raciste au gaz poivré
12/11/2021 À 09:17
Les deux Françaises engagées, Carolann Héduit et Célia Serber, se sont classées respectivement neuvième (51,965) et vingtième (49,733). Au-delà de Biles, ces Mondiaux 2021 inhabituellement organisés en année olympique, après avoir été reportés d'un an à cause du Covid-19 et abandonnés par Copenhague, n'ont pas fait le plein. La finale du concours général messieurs est programmée vendredi, l'ensemble de celles par agrès samedi et dimanche.
Tokyo 2020
Biles : "J'aurais dû abandonner bien avant Tokyo"
28/09/2021 À 05:11
Gymnastique
"Un système entier qui a permis et perpétré ces abus" : Biles s'est exprimée sur l'affaire Nassar
15/09/2021 À 17:27