Getty Images

La France battue en demi-finale par l'Espagne 23-27

Stupeur à Zagreb : les Experts ne verront pas la finale

Le 26/01/2018 à 19:38Mis à jour Le 26/01/2018 à 20:23

EURO 2018 - Grosse désillusion pour les Français ! A Zagreb, les champions du monde en titre, invaincus après les phases de poule, ont été éliminés en demi-finale du championnat d'Europe par l'Espagne (23-27), vendredi. Les Espagnols affronteront le vainqueur de Danemark-Suède dimanche.

Rien n'a fonctionné pour les Bleus ce vendredi soir. Nettement dominée en première période par l'Espagne (9-15 à la mi-temps), l'équipe de France a été logiquement éliminée en demi-finale de l'Euro, vendredi à Zagreb (23-27). Les hommes de Didier Dinart et Guillaume Gille ont réagi au cœur du deuxième acte, mais ne sont jamais revenus au contact de leurs adversaires. Ils joueront pour la médaille de bronze, dimanche, face au Danemark ou à la Suède.

Le début de rencontre a été serrée, les Français répondant aux bonnes combinaisons de la base arrière espagnole par l'intermédiaire de Cédric Sorhaindo, efficace au poste de pivot (3 buts dans le premier quart d'heure, 6 dans tout le match). Un "run" de l'Espagne va leur faire mettre un genou à terre et ils ne s'en relèveront pas.

8-8 à la sortie de Dika Mem, -6 à la pause

Les Bleus venaient de recoller à 8-8 (18e), quand Dika Mem a été contraint de sortir, touché à la cheville. Douze minutes de disette offensive plus tard (un seul but marqué, deux jets de 7 mètres arrêtés par Arpad Sterbik), ponctuées d'une improbable perte de balle, l'équipe de France était menée de six unités. 9-15 à la mi-temps.

La révolte du début de seconde période a vite été endiguée par la défense espagnole. L'entrée de Romain Lagarde (3 buts), réserviste en début de compétition, a ensuite impulsé une séquence de folie, le score passant de 14-23 à 20-23 entre la 45e et la 51e minute.

Simple éclaircie dans la grisaille d'un jeu bleu bien décevant. Les Ibères ont remis la main sur le ballon dans le "money time" et n'ont pas tremblé au moment de conclure, s'imposant 27-23. Un score qui reflète fidèlement ce match, que les Français n'ont jamais maîtrisé.

Fin de série pour la France, après 9 demi-finales gagnées de suite

La France, six victoires en sept matches, jouera donc la "petite finale" de ce Championnat d'Europe. L'Espagne, cinq succès en sept rencontres, aura les honneurs de la grande. Une comparaison douloureuse mais tout sauf une injustice. Les Bleus d'un Nikola Karabatic brouillon (3 buts à 3/8, de nombreuses passes ratées) restaient sur neuf demi-finales gagnées de suite.

Ils savent plus que quiconque à quel point répondre présent lors des matches à élimination directe est la force des grandes équipes. Dimanche à Zagreb, ils auront l'occasion de prouver qu'ils en forment toujours une, en terminant l'Euro par un succès synonyme de podium.

0
0