Premier faux-pas pour l'équipe de France. À Budapest, contre une Islande solide, les Bleus se sont inclinés pour la première fois de l'Euro (21-29). Face à un Viktor Hallgrimsson en feu dans les cages islandaises, les Bleus, méconnaissables, ont manqué de mouvement en attaque et d'engagement en défense. Les deux prochaines rencontres contre le Monténégro et le Danemark, lundi et mercredi, seront déterminantes puisque la victoire sera impérative pour une qualification en demi-finale.
Le film du match

Hallgrimsson MVP, les Bleus méconnaissables

Handball
Porte de retour en équipe de France après "une période extrêmement délicate"
02/04/2022 À 11:26
Habituée à démarrer fort ses matches dans cet Euro 2022, l'équipe de France a été surprise par l'Islande. Si lors des premières minutes, les deux équipes se sont répondues chacun leur tour (4-4, 7e), Viktor Hallgrimsson et Omar Ingi Magnusson ont ensuite pris les choses en main. Le premier en répétant les arrêts face à des Bleus imprécis au tir (9/19, 47% à la pause), le deuxième en se jouant de la défense tricolore pour battre Vincent Gérard à huit reprises durant les trente premières minutes. Les Bleus, trop attentistes offensivement et impuissants en défense, ont laissé les Islandais prendre le large au score, et ont été menés de sept buts à la pause (10-17).
Si on pensait que les Islandais, privés de huit joueurs, dont Aron Palmarsson, Bjarki Mar Elisson mais aussi le gardien titulaire Björgvin Páll Gústavsson, allaient avoir un coup de mou physique lors du second acte, il n'en a rien été. Les joueurs de Gudmundur Gudmundsson sont restés bien groupés en défense, bien qu'aidés par un Hallgrimsson aussi brillant que lors de la première période dans ses cages. Les Tricolores, eux, ont montré une meilleure attitude que lors des trente premières minutes mais n'ont pas été à leur niveau habituel.

Rebond obligatoire

Magnusson et Viggo Kristjansson ont tous deux marqué dix et neuf buts chacun tandis que Vikor Hallgrimsson a réalisé, au total, seize arrêts (sur 34 tirs) et termine avec un très solide 44%. De l'autre côté du terrain, Wesley Pardin a effectué une bonne entrée en jeu et a réalisé huit parades, mais cela a été insuffisant. Les Bleus, orphelins de Guillaume Gille, Kentin Mahé, Karl Konan, positifs au Covid-19, et de Ludovic Fabregas, malade, ont été secoués et sonnés par des Islandais irréprochables. Les champions olympiques n'ont finalement pas réussi à renverser la rencontre lors du second acte et ont concédé leur premier revers de la compétition (21-29).
Après ce coup sur la tête, les Bleus devront rebondir rapidement. Lundi, l'équipe de France affrontera le Monténégro, défait par les Pays-Bas plus tôt dans la journée, lundi à 20h30 avant de se frotter au Danemark, le favori de ce groupe, mercredi au même horaire. S'ils comptent quatre points ce samedi soir, tout comme les Danois et les Islandais, les Français n'ont plus le droit à l'erreur dans ce tour principal et devront impérativement gagner leurs deux prochaines rencontres s'ils veulent se qualifier pour le dernier carré de l'Euro.
Championnat d'Europe
Bredouilles et frustrés, mais tournés vers l'avenir : "Cette équipe de France a de la gueule !"
30/01/2022 À 18:24
Championnat d'Europe
Un goût d'amertume pour conclure
30/01/2022 À 16:21