Getty Images

Montpellier et Paris continuent, Nantes cale

Montpellier et Paris continuent, Nantes cale
Par AFP

Le 02/05/2018 à 22:39Mis à jour Le 02/05/2018 à 23:48

Montpellier et le Paris SG ne se sont pas dispersés après leurs émotions européennes du week-end et ont conservé les deux premières places du Championnat de France de handball, alors que Nantes, le troisième club français au Final Four, a un peu calé.

A la mi-journée, les trois clubs français avaient assisté à distance au tirage au sort des demi-finales de la Ligue des champions, qui auront lieu le 26 mai à Cologne: Paris SG contre Nantes et Montpellier contre le Vardar Skopje, le tenant du titre.

Dans la foulée, les Montpelliérains sont restés concentrés pour battre Cesson-Rennes, 33 à 27, comme les Parisiens pour dominer Toulouse 38 à 30, mais les Nantais sont revenus avec seulement un résultat nul de leur difficile voyage à Nîmes (29-29).

A quatre matchs de la fin, le MHB garde une petite marge (2 points, soit 1 victoire) en tête, mais la pression est terrible car le moindre faux-pas lui serait probablement fatal, Paris ayant l'avantage au goal-average particulier et un calendrier plus favorable.

A l'affut, le PSG n'a fait qu'une bouchée des Toulousains, un peu comme il y a un mois et demi en finale de la Coupe de la Ligue (40-30). Il n'y a pas eu de suspense à Coubertin, où les Parisiens menaient déjà 9-2 après moins d'un quart d'heure et ont pu dérouler en attendant leur prochain objectif, la finale de la Coupe de France contre Nîmes, dès samedi à Bercy. L'arrière Nedim Remili a été le meilleur buteur de la rencontre avec 7 buts.

A Montpellier, en revanche, le leader a été malmené pendant toute la première période (16-17 à la pause), avec un moment trois buts de retard, avant d'accélérer au retour des vestiaires grâce à ses Bleus Melvyn Richardson (9 buts au total), Michaël Guigou et Valentin Portes (4 chacun).

Les Nantais, qui ne peuvent plus depuis longtemps prétendre au titre, ont failli arracher la victoire in extremis à Nîmes, mais le gardien Rémy Desbonnet a stoppé le dernier tir de l'Allemand Dominik Klein. Le "H" doit maintenant faire attention au retour de Saint-Raphaël s'il veut rester sur le podium. Les Varois pourraient revenir à deux points s'ils s'imposent jeudi à Dunkerque. En attendant, c'est Aix qui s'est installé provisoirement à la quatrième place en gagnant à Chambéry 30 à 29.

0
0