La France ne verra pas le tour principal. Ce vendredi, pour leur dernier match du tour préliminaire du championnat du monde de handball, les Françaises se sont inclinées contre le Danemark (20-18). Au Prefectural Gymnasium de Kumamoto, au Japon, les Tricolores avaient besoin d'une victoire ou d'un match nul pour poursuivre l'aventure. Une page se tourne pour les filles d'Olivier Krumbholz, championnes d'Europe et championnes du monde en titre.

Championnat d'Europe (F)
Dans la douleur, les Bleues s’imposent 24-23 contre le Monténégro
IL Y A 7 MINUTES

Dans le groupe B, si la Corée du Sud et l'Allemagne étaient d'ores et déjà qualifiées pour le tour principal, le troisième ticket devait atterrir dans l'escarcelle française ou danoise. Les deux sélections avaient donc le même objectif, à savoir ne pas s'incliner. Cette donne s'est vue dès les premières minutes de jeu. Face à des défenses parfaitement en place, les attaques n'ont pas vraiment brillé. Lors du premier acte, les Bleues n'ont réussi à inscrire que sept petits buts, sur 22 tentatives, soit une efficacité de 32% (41% sur l'ensemble du match).

Toft a écœuré les Françaises

Pourtant, même si les Danoises étaient déjà devant à la pause (7-9), elles n'ont guère été plus en réussite (45% à 9/20, 50% à 20/40 à la fin du match) face à Amandine Leynaud. Les Tricolores ont réussi à inscrire le premier but de la rencontre, par l'intermédiaire d'Alexandra Lacrabère, qui termine d'ailleurs meilleure buteuse française (6/8), à 100% de réussite aux jets de sept mètres.

https://i.eurosport.com/2019/12/06/2731119.jpg

Les Danoises ont ensuite pris les choses en main, jusqu'à avoir une avance maximale de quatre buts (12-16), pour ne plus jamais se faire repasser devant, malgré quelques égalisations adverses (5-5, 7-7, 10-10). Stine Jorgensen (7/11) mais également Anne Mette Hansen (5/10) ont fait du mal à la défense française, alors que, derrière, Sandra Toft, élue meilleure joueuse du match, a écœuré l'attaque tricolore.

La France, qui restait sur quatre podiums dans les grandes compétitions, va désormais devoir se contenter de matches de classement, pour tenter d'accrocher la 13e place finale. Une situation inédite ou presque pour la meilleure nation du monde de ces dernières années, qui n'avait plus été sortie d'un premier tour d'une grande compétition depuis 2008, à l'Euro (14e).

Championnat du monde
Les Bleues à quitte ou double contre le Danemark
05/12/2019 À 22:23
Championnat du monde
Une deuxième victoire et les Bleues croient encore à la qualification
04/12/2019 À 11:25