Les Bleus ne se sont pas relâchés. Deux jours après son entrée en lice parfaite face à la Norvège, l’équipe de France a livré un match sérieux pour dominer largement une équipe d’Autriche limitée bien que vaillante (28-35). Alors que Guillaume Gille a choisi de faire tourner, ses joueurs ne l’ont pas déçu. Et, grâce à ce deuxième succès en deux matches, les Bleus obtiennent leur qualification pour le tour principal.
Les Tricolores ne sont pas tombés dans le piège. Quarante huit heures après leur succès probant face aux doubles vice-champions du monde norvégiens, les coéquipiers de Michael Guigou ont poursuivi leur sans-faute au Caire, face à l’Autriche, huitième du dernier Euro mais qui a paru très loin du niveau des Bleus lors de ce match de la 2e journée dans le groupe E. Guillaume Gille, le sélectionneur, avait choisi de faire tourner dans son sept de départ, afin de concerner tout le monde, procédant à quatre changements par rapport à l’équipe qui a démarré face à la Norvège.
Tokyo 2020
"On ne pouvait pas perdre" : Karabatic et les Bleus, la force de l’habitude
05/08/2021 À 11:06

La France n’a pas tremblé une seule seconde

Avec succès puisque, notamment grâce à Romain Lagarde ou Nicolas Tournat, les deux ex-Nantais titulaires ce samedi, les Français se sont rapidement détachés au tableau d’affichage (3-6, 7e). Vincent Gérard, titularisé dans le but à la place d’un Wesley Pardin étincelant lors du premier match de la France, a lui aussi répondu présent, enchaînant les arrêts alors que, du côté de la défense, les Bleus ont mis du temps à prendre la mesure d’une équipe d’Autriche qui s’est reposée sur la précision de son pivot Tobias Wagner.
Déjà, à la mi-temps, les Bleus avaient fait le plus dur (13-17). Le retour des titulaires, par séquence, en seconde période, a ensuite permis aux sextuples champions du monde de ne jamais douter, Nedim Remili, par exemple, faisant encore parler sa science du jeu, et l’Autriche, au mieux, n’a pu revenir qu’à cinq longueurs (17-22, 36e). Mais dans une rencontre où Vincent Gérard a également pu inscrire deux buts, c’est surtout l’attaque qui était en fête.
Avec 35 buts inscrits, les Bleus ont fait proprement le travail, s’appuyant sur leur force collective avec notamment les trois buts de Jean-Jacques Acquevillo, qui a remplacé Timothey N’Guessan, préservé, sur la feuille de match. Ce deuxième succès permet aux Tricolores d’accéder au tour principal, mais il faudra une nouvelle fois ne pas se relâcher lundi face à la Suisse, pour aborder ce deuxième acte du Mondial avec un maximum de points.
Tokyo 2020
"On a toujours pointé Tokyo avec l'ambition de gagner les JO" : Guillaume Gille vise au plus haut
03/08/2021 À 04:58
Tokyo 2020
France - Allemagne EN DIRECT VIDEO
28/07/2021 À 12:16