Par Kevin Domas
Il ne manque plus grand-chose, sans doute une victoire encore, pour que Nantes se qualifie pour les quarts de finale de l’European League féminine. Les filles de Guillaume Saurina se sont imposées cet après-midi à domicile face aux Polonaises de Lublin (25-21), un adversaire qu’elles avaient déjà battu il y a quinze jours (31-26).
Comme au match aller, c’est en deuxième période que les Roses ont fait la différence, alors qu’elles étaient menées d’une petite longueur à la pause (11-12). Mais grâce à un 4-1 à la sortie des vestiaires, dans le sillage du duo Grigel-De Paula (respectivement sept et cinq buts ce soir), elles se sont remises à l’endroit, alors qu’Adriana Placzek (12 arrêts) fermait la boutique derrière. Et une fois leurs adversaires sonnées, les Nantaises n’ont jamais desserré leur étreinte sur le match tandis que la Danoise Lotte Grigel, décidément en grande forme, empilait les buts. Hormis dans les deux dernières minutes, jamais le score n’allait dépasser les trois unités, mais il n’allait jamais se réduire non plus, alors que Camille Ayglon-Saurina faisait parler toute son expérience pour emmener les siennes vers la victoire.
Ligue des champions
Le PSG fait un festival contre le Dinamo Bucarest
IL Y A 40 MINUTES
Grâce à ces deux points, Nantes reprend la tête du groupe B devant les Turques de Kastamonu et lâche Lublin, désormais à trois longueurs. Mais souci pour le NLA, dans un climat compliqué, ce sont deux adversaires hors union européenne qu’il lui reste à jouer : Kastamonu et les Russes de Togliatti . Et, au vu des derniers reports imposés aux clubs français, rien ne dit que ces rencontres ne seront pas reportées. Alors oui, Nantes a fait une belle affaire en battant Lublin pour la deuxième fois. Mais reste à voir la suite des événements…
https://i.eurosport.com/2021/02/03/2984322.jpg
Ligue des champions
Montpellier a couru après le score... sans jamais pouvoir revenir : le résumé
HIER À 21:13
Ligue des champions
Montpellier s'incline à Aalborg
HIER À 19:03