Une défaite heureuse pour l’équipe de France. Battue dans les dernières secondes par le Portugal (29-28), la France a tout de même obtenu son billet pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Alors que l’équipe de Rui Silva, auteur du but de la victoire, obtient également la première qualification de son histoire pour les Jeux, c’est la Croatie qui sort grande perdante de cette confrontation, non qualifié pour l’Olympiade asiatique.
Deux fois médaillée d’or dans son histoire, la France participera bien, pour la 8e fois de suite, aux Jeux Olympiques, en espérant continuer cet été de l’autre côté du globe sa glorieuse histoire avec les JO. Le contrat a donc été rempli par les joueurs de Guillaume Gille, qui avaient le sourire après la rencontre, malgré une défaite rageante. Mais qui a donné lieu à des scènes de liesse du côté du Portugal, une équipe encore marquée par le récent décès de son gardien Alfredo Quintana, et qui comptait plusieurs absences de poids (Martins, Duarte notamment).
Tokyo 2020
Les Bleues gâchent encore et se compliquent la vie
IL Y A 15 HEURES

Silva, la délivrance au bout du suspense

Pourtant, les Bleus avaient, pour une fois, parfaitement démarré cette rencontre. Solides en défense, face à une équipe du Portugal pas encore bien réglée en attaque, les Français ont enchaîné les actions de grande classe, que ce soit sur attaque placée ou en transition. Rapidement, ils se sont détachés au tableau d’affichage (6-2, 8e), et ont même compté jusqu’à 6 longueurs d’avance (11-5, 16e), grâce notamment à un Luc Abalo en mode showman. Sauf qu’après cette entame au presque-parfait, la promenade a progressivement tourné au bras de fer.
Moins en réussite offensivement, la France a progressivement été de plus en plus dépassée par les mouvements collectifs portugais, notamment par les envolées d’Andre Gomes (5 buts, 50% de réussite au tir). A la pause, les Lusitaniens avaient presque refait leur retard (12-13). En utilisant leur jeu d’attaque à 7 contre 6 au retour des vestiaires, les joueurs de Paulo Pereira ont donné le tournis à l’équipe de France, dans un match de plus en plus tendu.
Vincent Gérard, dans les buts tricolores, a réussi une belle partie (11 arrêts), et alors que malgré la bonne entrée de Melvyn Richardson, les Bleus ont été moins prolifiques offensivement dans le deuxième acte, le Portugal, bien que mené de trois buts dans le money-time (25-28, 56e), s’est accroché jusqu’au bout. A raison, puisqu’alors que les Français ont loupé tous leurs tirs en fin de partie, Rui Silva a surgi sur un contre pour envoyer sa sélection au Japon. Après deux médailles d’or et une médaille d’argent, la France tentera de poursuivre sa bonne série aux Jeux, cet été.
Tokyo 2020
Comité Olympique Russe - France EN DIRECT VIDEO
IL Y A 20 HEURES
Tokyo 2020
Passe de Karabatic, tir de Remili : le spectaculaire kung-fu français contre l'Espagne en vidéo
HIER À 13:19