Personne ne pouvait le perturber. Le triathlète Alexis Hanquinquant a apporté à l'équipe de France sa troisième médaille d'or des Jeux Paralympiques de Tokyo en s'imposant samedi dans la catégorie PTS4 du para triathlon. Triple champion du monde (2017, 2018 et 2019), le Normand de 35 ans est le seul concurrent à enregistrer un temps sous la minute (59 min 58) et a devancé de près de quatre minutes son poursuivant Japonais Hideki Uda sur cette épreuve comportant 750 mètres de natation, 20 kilomètres de cyclisme et 5 kilomètres de course à pied.
"Le plan s'est déroulé à la perfection", savoure le triathlète qui a déjà comme objectif Paris 2024. "J'avais élaboré plusieurs stratégies mais dès le début de la natation, je me suis dit que la meilleure était d'attaquer". "Quand je sors de l'eau et qu'on m'annonce 25 secondes d'écart, je me dis que c'est vraiment un bon jour", raconte celui qui décroche l'or dès ses premiers Jeux, six ans après avoir commencé le para triathlon.
Jeux Paralympiques
Tokyo tourne la page des paralympiques et passe le relais à Paris
05/09/2021 À 13:37
Victime d'un accident du travail à 24 ans, Alexis Hanquinquant a fini par choisir trois ans plus tard d'amputer sa jambe droite, broyée par un engin de chantier. Déjà sportif de haut niveau avant son accident, il avait été titré champion de France de boxe full contact en moins de 86 kg.
Jeux Paralympiques
Maracineanu veut "plus de liens entre olympique et paralympique"
05/09/2021 À 09:27
Jeux Paralympiques
Léauté porte-drapeau de la cérémonie de clôture
05/09/2021 À 09:04