AFP

La Finlande titrée

La Finlande titrée
Par AFP

Le 16/05/2011 à 00:31Mis à jour Le 16/05/2011 à 00:43

Sevrée de titre depuis 16 ans, la Finlande a remporté les championnats du monde face à son voisin suédois (6-1), dimanche à Bratislava. Après un début de match serré, les Finlandais ont fait la différence dans le 3e tiers-temps. Dans le match pour le bronze, la République tchèque a battu la Russie.

La Finlande a remporté les Championnats du monde en battant lors d'une finale 100% nordique la Suède 6 à 1 (0-0, 1-1, 5-0), dimanche à Bratislava, s'octroyant son premier titre depuis 16 ans. Il s'agit du second sacre mondial pour les Finlandais qui avaient été champions du monde pour la première fois en 1995 en allant battre -déjà- les Suédois à domicile. A l'inverse, les Suédois avaient dominé leurs voisins nordiques en finale en 1992 et en 1998.

Après un début de match très serré (0-0 dans le premier tiers-temps), les Suédois ont pourtant ouvert la marque dans le deuxième tiers-temps grâce à Magnus Paajarvi (27:40). Les Finlandais ont réussi à égaliser à seulement quelques secondes de la pause grâce à Jarkko Immonen (39:53), qui inscrivait son 9e but de la compétition. Dans le 3e tiers-temps, les Finlandais ont rapidement passé la vitesse supérieure grâce des buts de Petteri Nokelainen (42:35) et Niko Kapanen (43:21).

Dans les cinq dernières minutes, les Suédois se ruaient alors à l'assaut de la cage finlandaise et se faisaient cueillir en contre par Janne Pesonen (56:41), Mika Pyorala (57:16) et Anti Pihlstrom (59:05). "Je suis très heureux. Nous étions la meilleure équipe ici", s'est félicité Mikael Granlund, le jeune prodige finlandais, âgé de 19 ans, qui avait beaucoup contribué vendredi en demi-finale face à la Russie à la qualification pour la finale. "C'est un jour très triste et décevant pour moi", a déclaré le Suédois Patrik Berglund. "Je n'arrive pas à comprendre ce qui s'est passé. Nous avons complètement perdu le contrôle. C'est rageant de perdre de cette façon", a-t-il ajouté. Plus tôt dans la journée, la République tchèque, championne du monde 2010, avait battu la Russie 7 à 4 pour s'octroyer la médaille de bronze.

0
0