Alerte grand froid sur les Jeux. La température la plus chaude de la journée de mardi a culminé à -7°C à Pyeongchang, mais les forts vents signifient que la température ressentie est bien plus froide. Et dans la nuit de mardi à mercredi, le mercure devrait chuter à -20°C pour la deuxième fois consécutive.
"C'est l'humidité qui fait souffrir le plus. Non seulement il fait froid mais ça glace le sang", a raconté Kevin Boyer, un skeletonneur canadien. "Le pire, c'est le vent. Quand tu te balades dans le village (olympique), c'est un cauchemar", a ajouté l'athlète originaire d'Edmonton dans l'état d'Alberta. "C'est marrant car venant du Canada, on est habitués au froid, mais là c'est un froid qu'on n'a jamais connu."

L'Italie prend ses précautions

PyeongChang
1200 agents de sécurité contaminés par un virus et remplacés
06/02/2018 À 07:50
Les températures pourraient forcer des athlètes et des officiels à renoncer à la cérémonie d'ouverture qui se déroule vendredi dans un stade sans toit et exposé aux éléments. La délégation italienne a déjà ordonné à ses membres qui souffrent de problèmes cardiaques ou de diabète de ne pas s'y rendre et a demandé à ses athlètes de rester en mouvement pendant toute la cérémonie.
Même inquiétude côté néo-zélandais. "Nous sommes un peu nerveux à propos de la cérémonie, qui va se dérouler le soir (20h00 locales, 12h00 en France), et de la façon dont nous allons pouvoir rester chauds si ces températures se maintiennent", a expliqué lundi Peter Wardell, chef de mission de la Nouvelle-Zélande en Corée du sud. "Ils nous ont dit qu'il allait faire quelque chose comme -8°C, -10°C, ce qui est presque chaud en comparaison (avec maintenant)".
Mais le Canadien Kevin Boyer, lui, n'a pas l'intention de renoncer au traditionnel lever de rideau des JO. "Ce sont mes premiers jeux Olympiques et je suis super excité de participer à la cérémonie d'ouverture avec la Team Canada", a-t-il déclaré.

Chauffages extérieur et kits de survie

"Ça ne m'inquiète pas plus que ça", ajoute son coéquipier Barrett Martineau. "J'ai passé toute ma vie à poursuivre ce rêve donc je vais participer à cette cérémonie avec le sourire, qu'il vente ou qu'il neige, peu importe que je sois debout pendant des heures."
La bonne nouvelle pour les athlètes et les 35.000 spectateurs attendus est que les températures devraient remonter vendredi et pourraient même passer au-dessus de 0°C au cours de la journée. Les organisateurs sont en train de prendre des mesures afin de s'assurer que les sportifs, mais aussi les spectateurs attendus ne gèlent pas.
Ils construisent une barrière destinée à bloquer les vents puissants et installent 40 appareils de chauffage extérieur - similaires à ceux des terrasses de cafés - de même que 27 zones de répit chauffées. Ils fourniront également un kit de survie qui comprend : une couverture, des packs chauffants pour les mains et les pieds, et un coussin chauffant sur lequel les spectateurs pourront s'assoir.
PyeongChang
Fiscalisation des primes : la ministre souhaite "un traitement équitable" entre été et hiver
08/10/2018 À 15:17
PyeongChang
La flamme des JO se rallume pour les Paralympiques
09/03/2018 À 11:15