C’est peu dire que Shirine Boukli a marqué des points - et les esprits - ce jeudi à Tel Aviv. Impeccable tout au long de la journée, la Française a notamment pris le meilleur sur sa compatriote Mélanie Clément en demi-finale. Une victoire tout sauf anecdotique puisque seulement l’une de ces deux combattantes, en concurrence au sein de la catégorie des -48kg, obtiendra un ticket pour les Jeux Olympiques de Tokyo.

Face à Bilodid, Boukli n'a pas faibli

Judo
Horaires, engagés, Riner et les Français ; le programme du Grand Slam de Tashkent de judo
24/02/2021 À 16:44

Mais un défi plus grand encore attendait la sociétaire du FLAM 91 en finale. Daria Bilodid, double championne du monde en titre, se présentait en effet à l’autre bout du tapis. Loin d’être impressionnée, la tonique Gardoise a sérieusement contrarié la longiligne Ukrainienne. Cette opposition de styles très indécise s’est prolongée jusqu’au Golden Score. Boukli n’a pas faibli, a multiplié les prises d’initiative… et a fini par être récompensée, son harai-goshi incisif en bordure lui ayant permis de marquer ippon.

Une attaque tranchante en bordure et Boukli surprend Bilodid : la finale en vidéo

Cysique cueillie à froid

Sacrée championne d’Europe à Prague en novembre dernier, la super-légère de 22 ans a donc confirmé, avec son judo vif et offensif, tout le bien que l’on pouvait penser d’elle. Sarah-Léonie Cysique (-57kg) aurait pu l’imiter un peu plus tard dans la journée. La récente finaliste malheureuse du Masters a cependant de nouveau buté sur la dernière marche. Opposée à l’Israélienne Timna Nelson Levy, la Francilienne a été prise à la gorge d’entrée et plaquée sur le dos après 18 petites secondes de combat.

Au sol après 18 secondes : pour Cysique, une douche froide en finale

La native de Sarcelles, qui pourra regretter d’avoir été sortie de cette finale avant d’y être vraiment entrée, termine avec de l’argent autour du cou. Les autres Tricolores n’ont, hélas, pas accroché de médaille. Dans la foulée de sa défaite contre Boukli, Clément s’est inclinée face à la Serbe Andrea Stojadinov en place de 3 et échoue au pied du podium. Astride Gneto (-52kg) a été battue par Charline Van Snick en repêchages. Kilian Le Blouch (-66kg), lui, s’est fait surprendre par le jeune Russe Murad Chopanov.

Astride Gneto (France) contre Charline Van Snick (Belgique) / Grand Slam de Tel Aviv

Crédit: Getty Images

Judo
Le "Ne Waza", ou comment Agbegnenou s'est dotée d'une arme redoutable pour digérer son échec à Rio
22/02/2021 À 11:18
Judo
Dicko toujours au-dessus du lot, Posvite en argent
20/02/2021 À 17:39