Reuters

Riner a remis ça !

Riner a remis ça !
Par Eurosport

Le 31/08/2009 à 05:15Mis à jour

Teddy Riner a été sacré champion du monde des +100kg en battant en finale le Cubain Oscar Bryson, comme lui médaillé de bronze à Pékin. C'est le deuxième titre consécutif du Français, âgé de seulement 20 ans. C'est aussi la 3e médaille du clan tricolore, la seconde du plus précieux métal.

Teddy Riner a effacé Pékin. Frustré par sa médaille de bronze aux Jeux Olympiques l'an dernier, le Français a repris la main sur sa catégorie à Rotterdam. Dimanche, il a écarté un à un tous ses adversaires, jusqu'à sa victoire en finale face à Oscar Brayson pour remporter son deuxième titre consécutif en +100 kg après sa victoire à Rio en 2007. Il est bien le digne hériter de David Douillet, également sacré à deux reprises chez les lourds. Mais Riner, qui n'a que 20 ans, a encore tout le temps d'étoffer son palmarès. Il a tout l'avenir devant lui, quand le présent lui appartient déjà.

Aux Pays-Bas, le Français a réussi le tournoi parfait. Mais que la finale, tendue et irritante, a été pénible. Ce n'est qu'à cinq secondes de la fin d'un combat jusqu'alors indécis, alors que rien n'avait été inscrit au tableau de marque, que le Cubain a écopé d'une pénalité. Pour avoir refusé d'attaquer, Brayson a échoué à renverser un Riner grand favori de la catégorie, notamment en raison d'un tirage au sort plutôt clément. Le Français n'a en effet eu aucun mal à éliminer ses deux premiers adversaires, le Letton Vladimir Osnachs et le Bulgare Ivan Iliev, sur ippon, avant de sortir l'Estonien Martin Padar sur waza-ari en quarts de finale. En demi-finale, face à un troisième balte, le Lituanien Paskevicius, il déclenchait un ippon fatal après avoir dominé le combat.

Jamais, Teddy RIner n'a tremblé. Le médaillé de bronze se sentait fort. Et paraissait au-dessus de la mêlée. "Aujourd'hui, je n'ai pas vraiment douté. J'ai été sur la défensive une fois en quarts de finale, mais je n'ai pas douté", a-t-il confié après son triomphe. René Rambier, patron de l'équipe de France, n'a pas eu peur non plus pour le phénomène du judo français qui, selon lui, possède encore une "énorme marge de progression". Deux fois titré en plus de 100kg à 20 ans, Riner n'est plus qu'à une couronne mondiale de deux légendes de la catégorie : David Douillet et Yasuhiro Yamashita. Vous avez dit impressionnant ?

0
0